Tag

Mairie

Parcourir

Ce mardi 23 avril 2024, Martine Berry-Sévennes, Adjointe à Mme le Maire déléguée à la Transition écologique, au patrimoine naturel et aux mobilités, représentait Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole, pour le remise du Trophée « Territoire engagé pour la nature », des mains de Céline Bedel,  Responsable de l’accompagnement des acteurs à l’Agence régionale de la biodiversité en Occitanie.

« Ce label est la reconnaissance de toutes nos actions engagées en faveur de la qualité du cadre de vie et du développement de la biodiversité. Il nous semblait ainsi essentiel de nous associer à ce dispositif qui est une déclinaison locale des engagements de l’Etat en matière de lutte contre la perte de biodiversité, souligne Martine Berry-Sévennes. « Territoire engagé pour la nature’ présente l’avantage de mettre en réseaux les initiatives locales pour faciliter ce partage d’expériences. Cela nous donne également accès à des ressources techniques, afin d’améliorer et de diversifier nos pratiques. Enfin, cela nous permet d’être labellisés et d’avoir une reconnaissance lorsque nous faisons appel à des financements publics. »

Trois axes de travail retenus

Dans le cadre de Territoire engagé pour la nature, la Ville de Colomiers a fait le choix de cibler trois types d’actions :

  • Atténuer l’îlot de chaleur urbain dans les cours d’écoles. Le programme de végétalisation des cours d’écoles est en cours de mise en œuvre, avec, à terme, 50% d’espaces désimperméabilisés au bénéfice des élèves. 
  • Rendre accessible un espace vert de fraîcheur à moins de 15 minutes à pied à tous les habitants, avec la création notamment d’un bois dans le secteur Naspe-Sélery. Avec son plan Arbre mené depuis 2022, la Ville de Colomiers a planté 1 200 arbres sur son territoire, ce qui porte à 20 000 le nombre d’arbres sur le domaine public.
  • Mettre en œuvre un programme de sensibilisation aux enjeux de la préservation de la biodiversité au sein de la Maison des transitions écologiques. Cet équipement structurant et exemplaire en matière de réalisation ouvrira ses portes à l’automne 2024. 

« La nature tient une place essentielle pour le territoire columérin, rappelle Martine Berry-Sévennes. Nous bénéficions de 520 hectares d’espaces naturels et de loisirs, soit une moyenne de 130 m² d’espaces verts par habitant, une trentaine de parcs, squares, jardins, coulées vertes, espaces naturels et boisés, avec des sites majeurs comme le parc Duroch, le parc du Cabirol, la zone naturelle de l’Aussonnelle, les berges du Bassac, le lac du Pigeonnier ou encore le bois de l’Armurier. »

Le lundi 18 mars 2024, Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole, a conduit une délégation d’élus et de techniciens municipaux dans le quartier des Ramassiers. Objectif de cette visite de terrain : aller à la rencontre des professionnels, des habitantes et des habitants, afin de partager avec eux les enjeux de ce territoire.

Image de mrsiraphol sur Freepik

Au cours de ses visites, Mme le Maire a notamment rencontré les commerçants du quartier : d’une part les nouveaux restaurateurs et le boulanger de La Mie de pain, installés boulevard de l’Europe au niveau du rond-point Déodat-de-Séverac, et d’autre part les commerçants de l’esplanade des Ramassiers. 

« Quatre caméras de vidéo-protection supplémentaires seront installées d’ici l’été dans le quartier, notamment dans le périmètre de l’esplanade, de la halte des Ramassiers et sur certains boulevards, a annoncé Karine Traval-Michelet. Ces caméras seront directement reliées au centre de supervision urbain, qui se trouve à l’Hôtel de ville. Les travaux de génie civil ont déjà été réalisés et la demande de déclaration est en cours auprès de la Préfecture. L’installation sera finalisée au printemps, dès réalisation des derniers travaux de câblage et visa des autorités. »

Des questions liées au stationnement, à la fréquentation des commerces et au Règlement local de publicité intercommunal ont également été abordées lors de ces échanges, auxquels participaient par ailleurs Arnaud Simion, 1er Adjoint à Mme le Maire délégué aux Solidarités et à la santé, Christophe Corbi, Adjoint à Mme le Maire délégué à la Sécurité, à la prévention et à la tranquillité publique, et François Birolli, Conseiller municipal délégué à la Dynamisation des quartiers.

A la suite de cette visite, Mme le Maire a demandé aux services de Toulouse Métropole à ce que soit menée une étude permettant de débitumer et de végétaliser l’esplanade des Ramassiers, afin d’apporter plus de fraîcheur et de permettre la plantation d’arbres sur la place.

En ce début d’année, Karine Traval-Michelet Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole, a présenté l’ensemble des projets réalisés, en cours et à venir sur la Ville. En voici un tour d’horizon assortie de sa géolocalisation.

1 Installation de 6 caméras de vidéoprotection supplémentaires (lac du Perget, ancienne école Paul-Bert, Complexe sportif de Capitany, quartier des Ramassiers) pour porter leur nombre à 144.

2 Réorganisation du Pôle Police municipale, composé de 60 agents qui interviennent dans le champ de la sécurité et de la tranquillité publique.

3Installation de panneaux photovoltaïques sur une partie des toits de l’école Alain-Savary et du Centre de loisirs du Cabirol, en partenariat avec Citoyen’R.

4 Création de deux réseaux techniques de chaleur, avec des chaufferies biomasse, au stade Michel-Bendichou et au Centre technique municipal.

5 Construction de la Maison des transitions écologiques, qui sera inaugurée à l’automne 2024.

6 Plantation de 1160 arbres durant la saison hivernale 2023-2024 sur l’ensemble du territoire, et notamment 166 dans le parc du Pigeonnier au Perget, 74 dans le parc du Garroussal et 68 dans le parc du Cabirol.

7 Installation de trois maraîchers en bio, dans le secteur du Bassac, courant 2024, dans le cadre du programme de Ville fertile.

8 Inauguration au printemps des Jardins du Bassac : 50 parcelles de 100 m² à destinations des Columérines et Columérins.

9 Inauguration au printemps de la nouvelle cour-parc de l’école Jules Ferry (9), et réalisation des travaux de la cour de récréation de l’école maternelle Jean-Macé (9′) dans le cadre du projet “Dessine-moi ta cour”.

10 Poursuite des interventions dans le cadre du Plan pluriannuel d’adaptation du patrimoine scolaire au changement climatique. En 2024, seront concernées les écoles Jules Ferry (9), Jean-Macé (9′) et Lamartine

11 Quartier Pelvoux : démarrage des travaux de la première résidence (rue Hyacinthe-Dubreuil) au printemps 2024.

12 Val d’Aran : livraison des derniers chantiers de rénovation des logements Altéal au printemps 2024 (résidences Pyrénées) et livraison Pôle santé/résidence sociale seniors et PSLA, au dernier trimestre 2024.

13 Secteur gare : démarrage des études urbaines, en prévision de l’arrivée de la 3e ligne du métro.

14 Poursuite des travaux de la 3e ligne de métro, avec le creusement des stations et des puits de ventilation, ainsi que des tunnels jusqu’en 2027. Deux stations seront situées à Colomiers : Gare (13) et Fontaine-Lumineuse (14).

15 Réaménagement de la rue Gilet de juillet 2024 à fin 2025, pour un budget total de 4,5 millions d’euros, en partenariat avec Toulouse Métropole.

16 Place des Monts-Dore : création d’une place-jardin, accordant une large place aux mobilités douces, durant le 2e semestre, dans le cadre du projet de redynamisation du Plein-Centre.

17 Métropolis : signature des conventions de mécénat au printemps et démarrage des travaux à l’été 2024 pour une période de 6 à 8 mois.

18 En Jacca : inauguration du nouveau plateau sportif en février 2024. Déménagement en septembre de la Maison citoyenne d’En Jacca, dans des locaux neufs. Rénovation de l’aire de jeux enfants, durant le 2e semestre.

19 Passage de l’ensemble des axes de circulation de Colomiers à 30 km/ heure au 1er juillet 2024. Quelques axes principaux resteront à 50 km/h.

20 Maison des arts martiaux et de la boxe : lancement de la phase de candidature permettant de désigner une maîtrise d’œuvre.

La triple priorité de la municipalité, à savoir la protection des habitants et habitantes, la transition écologique et l’éducation est pleinement représentée à travers ces 20 chantiers. On fait ce qu’on dit, on dit ce qu’on fait…

« Chères Columérines, chers Columérins,

Nous voici aux portes de l’année 2024, réunis dans ce haut lieu symbolique de notre action municipale : la Maison régionale des activités gymniques dans le beau Complexe de Capitany. 

Le sport, c’est en effet le thème que nous déroulerons tout au long de l’année 2024, en écho – vous l’imaginez bien – aux Jeux olympiques de Paris et au parcours de la flamme, qui passera ici-même à Colomiers, le 17 mai 2024 dans l’après-midi. 

Au-delà de la pratique, avec ses 11 500 licenciés dans notre ville, nous sommes sensibles aux valeurs que véhicule le sport et qui reflètent aussi le sens de notre engagement :

  • Des valeurs d’échange, de partage, dans le cadre de tous nos projets et de la participation citoyenne.
  • Des valeurs de solidarité, de respect et d’inclusion pour garantir à toutes et à tous un quotidien et un cadre de vie agréables,
  • Notre détermination à mener des projets, sur notre ville, ambitieux mais réalistes, dans un cadre budgétaire toujours plus contraint pour les collectivités locales.

Mais ce lieu revêt aussi bien d’autres symboles comme :

  • Comme notre soutien inconditionnel à la jeunesse et à l’éducation,
  • Notre accompagnement quotidien aux associations, qu’elles soient sportives, culturelles ou de solidarité,
  • Notre attachement, aussi, à préserver notre cadre de vie, nos espaces naturels, de végétalisation. Et nous poursuivrons la végétalisation de la ville avec encore cette année un plan de plantation d’arbres : 1160 arbres seront plantés cette année.  

Dans tous ces domaines comme dans bien d’autres, et notamment celui de la sécurité et de la tranquillité publique, vous pouvez compter sur mon engagement, sur ma détermination, et celui de toute l’équipe municipale.

Chères Columérines et chers Columérins, je vous souhaite, à vous et à tous vos proches, une belle année 2024. Qu’elle vous apporte de la joie, du bonheur, de la sérénité, des réussites et surtout une bonne santé.

Prenez soin de vous.

Bonne année 2024. »

La permanence de Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole, et de ses Adjoints, est suspendue durant les vacances scolaires d’été : elle reprendra le mardi 5 septembre 2023.

Ouverte aux Columérines et Columérins sur rendez-vous, cette permanence hebdomadaire se tient le mardi, hors vacances scolaires et contraintes d’agenda exceptionnelles.

Rappel de la procédure de prise de rendez-vous

Afin de permettre au plus grand nombre de Columérines et de Columérins de bénéficier de ces espaces de rencontre et de se conformer aux règles de sécurité des établissements publics, l’inscription à ces permanences s’effectue par téléphone
au 05 61 15 88 13, le lundi de 8 h 30 à 17 heures et le mardi
de 8 h 30 à 15 heures (la veille et le jour-même de la permanence uniquement).

Pour la permanence du mardi 5 septembre 2023, la prise de rendez-vous sera ouverte à compter du lundi 4 septembre à 8h30.

Les inscriptions sont limitées à un seul rendez-vous par trimestre, par personne et/ou famille.

Solidarité, sécurité, emploi, économie, cadre de vie, aménagement urbain, transition écologique, éducation, participation citoyenne, mobilité, jeunesse, culture, sport…Madame le Maire Karine Traval-Michelet et le Conseil municipal vous convient à une réunion publique le mercredi 14 juin 2023, à 20h, au Hall Comminges.

« Notre Municipalité n’a de cesse, depuis notre élection en juin 2020, de créer les conditions du bien-être à Colomiers, expose Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers, Vice-Présidente de Toulouse Métropole.

Notre Commune et ses agents ont tout mis en œuvre pour soutenir les Columérines et Columérins face aux crises sociale, économique, écologique, et aussi, face à la pandémie du Covid, à la crise énergétique et à l’inflation. La solidarité columérine a été au rendez vous pour l’accueil des réfugiés victimes de la guerre en Ukraine.

Dès le début du mandat, la grande consultation citoyenne nous a permis de définir avec vous vos attentes. Plusieurs projets d’investissement ont déjà été réalisés, d’autres sont lancés pour les années à venir.

Face aux défis nationaux et internationaux, nous adaptons nos politiques publiques.

En responsabilité, nous continuerons à agir auprès de toutes et de tous, en impliquant les habitant·e·s dans le cadre de la participation citoyenne, par les comités de quartier, les concertations, le Conseil citoyen des transitions écologiques… « 

Ensemble, faisons un point d’étape le 14 juin 2023 !

Alors que s’ouvre une nouvelle année 2023, je souhaite à tous les Pibracais, mais aussi aux voisins qui consomment ou pratiquent leurs loisirs sur Pibrac, une joyeuse et énergique année 2023 !

Si depuis deux ans se succèdent crises sanitaires, économiques et climatiques, si nous semblons traverser des vents contraires, Pibrac continue à se mobiliser fortement pour construire un monde plus juste et plus durable. A Pibrac, nous sommes engagés dans cette transition, à l’échelle municipale mais aussi en soutenant et stimulant les énergies associatives et celles de nos habitants.

En 2023, nous souhaitons particulièrement travailler sur :

  • Une alimentation de qualité pour tous. C’est pourquoi nous mettrons tout en œuvre pour que puisse voir le jour le projet de ferme agricole locale qui fournira nos cantines et les habitants en légumes bios et de saison, 100% made in Pibrac.
  • Une participation citoyenne plus développée. Après la mise en place des Conseils de quartier et la réussite des premiers budgets participatifs, nous poursuivrons la réalisation de projets d’initiatives citoyennes, notamment par un travail sur l’environnement dans les quartiers.
  • Une police municipale de proximité. Avec une police municipale dorénavant composée de 4 policiers municipaux, nous accélèrerons la prévention contre les incivilités du quotidien, la délinquance et la dégradation de l’espace public.
  • De la culture à tous les âges. Après l’ouverture de la médiathèque le samedi matin et sa gratuité, nous adapterons le programme culturel de la commune pour qu’il s’adapte à tous les âges et toutes les envies.
  • Des déplacements autrement qu’en voiture. Engagés fortement pour favoriser les déplacements en transports en commun et à vélo, 2023 sera l’année de la finalisation sur la commune de nombreuses nouvelles pistes cyclables.

Pour mener à bien tous ces projets, il nous faudra de l’énergie et toujours beaucoup de joie. Car dans un monde incertain et complexe, j’en suis persuadée : seule la joie nous sauvera de tout. Alors définitivement et de nouveau : joyeuse et énergique année 2023 à vous tous !

Chères Columérines, chers Columérins,

Je vous présente mes vœux les plus sincères pour cette année 2023. Qu’elle vous apporte sérénité, bonheur, épanouissement et, bien sûr, santé, pour vous-même et pour vos proches.

Cette année 2023, nous l’avons dédiée à l’arbre. L’arbre, c’est le symbole de la vie, de notre attachement à la nature, de notre volonté d’œuvrer pour le bien-être de chacune et chacun, et de notre ambition de travailler pour un territoire toujours plus vertueux en matière de transition écologique.

Cette année, nous planterons plus de 800 arbres sur le territoire de la commune. Nous démarrerons les travaux de la Maison des transitions écologiques et nous poursuivrons nos nombreux projets dans ce domaine.

Alors,  faisons ensemble que cette année 2023 soit une année exemplaire au service de notre avenir commun.

Bonne année à toutes et à tous,

Karine Traval-Michelet,
Maire de Colomiers
Vice-Présidente de Toulouse Métropole

Vœux dans les quartiers

Karine Traval-Michelet et les élus présenteront leurs vœux aux Columérines et aux Columérins lors de trois rendez-vous :

  • Mardi 3 janvier à 19 heures, à l’école George-Sand
  • Mercredi 4 janvier à 19 heures, à la Mijoteuse
  • Mercredi 4 janvier à 20h30, à l’école élémentaire Lucie-Aubrac

A cette occasion, la galette sera partagée lors d’un temps convivial

Ce lundi 12 décembre 2022, Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole, a accueilli Arnaud Leclerc, Directeur académique des services de l’Éducation nationale de la Haute-Garonne, et Jean-Charles Piteau, Directeur de la Caisse d’allocations familiales de la Haute-Garonne, pour la signature du Projet éducatif de territoire 2022-2025 de la Ville de Colomiers. 

Photo : Ville de Colomiers

Un engagement fort au service de plus de 4000 enfants

« Ce 3e PEDT s’inscrit dans la continuité des précédents projets et dans un engagement fort et partagé de l’ensemble des partenaires éducatifs. Les enjeux liés à l’éducation, à l’accès aux loisirs des enfants et des jeunes (sportifs, culturels, citoyens), à l’égalité des chances et à la non-discrimination, ainsi que les politiques de soutien aux familles et à la parentalité font l’objet d’une attention toute particulière de la Ville de Colomiers », a souligné Karine Traval-Michelet dans son intervention.

Chaque année, plus de 4000 jeunes Columérines et Columérins, de 0 à 15 ans, bénéficient des actions mises en place dans le cadre du PEDT, pour un budget annuel total de 55 000 euros.

5 axes stratégiques

Ce 3e PEDT a été préparé par les partenaires du dispositif durant plusieurs mois, de novembre 2021 à juin 2022, dans le cadre d’un travail auquel les enfants et les parents ont été associés. « Cette co-construction est une parfaite illustration du véritable effet de transversalité que permet le PEDT par sa richesse et sa diversité », a complété Mme le Maire.

Le socle du PEDT a pour objectif de renforcer la continuité éducative et la co-éducation dans une intention d’éducation bienveillante. Afin de poursuivre ces engagements, le PEDT 2022-2025 de la Ville de Colomiers s’articule autour de 5 axes stratégiques :

  • Renforcer le bagage culturel des enfants et des jeunes,
  • Favoriser l’inclusion de tous les publics,
  • S’engager pour le bien vivre ensemble,
  • Garantir le bien-être,
  • Agir en faveur de la transition écologique.

« La première vocation du PEDT reste de structurer les temps libérés de l’enfant en termes de proposition éducative de qualité (en favorisant la découverte, l’éveil et le développement des apprentissages), en complément des temps scolaires et familiaux, a ajouté Catherine Clouscard-Martinato, Adjointe à Mme le Maire déléguée à l’Éducation, à la parentalité et à l’accueil de loisirs éducatifs. Il doit faciliter les articulations entre ces différents temps et la collaboration entre les partenaires éducatifs : parents et familles, écoles et collèges, services municipaux, associations, porteurs de projets, institutions d’accompagnement éducatif pour les enfants à besoins particuliers… pour que chaque enfant se développe dans l’harmonie et trouve son épanouissement dans son parcours scolaire et son parcours individuel. »

Élu des plus proches de la population, le Maire est sans conteste le relais le plus sollicité lorsque surgissent des questions de gestion de la cité. Cependant, tous ne peuvent pas se targuer d’une grande accessibilité, que ce soit par la taille de la ville ou par choix. Françoise Siméon, maire de Fonsorbes, a elle fait le choix de la communication et propose de répondre aux questions des Fonsorbais et Fonsorbaises.

Photo : Mairie de Fonsorbes

Social, cadre de vie, urbanisme, sport, culture, loisirs, enfance et jeunesse, prévention et sécurité ne sont que des exemples des sujets d’intérêt général qui peuvent être abordés.
Pour mener au mieux cet exercice, il convient de remplir le formulaire disponible en cliquant ici en indiquant vos coordonnées et en formulant votre question à l’attention de madame la maire. Vous avez jusqu’à vendredi 18 novembre midi pour ce faire. Notez que les questions d’ordre personnel ne seront pas traitées.

Quelques conseils pour rédiger vos questions
– Précisez le contexte. Si vous interpellez la Maire sur un dossier précis, merci de rappeler les références, ou des propos qu’elle a tenus, merci de préciser le contexte et l’origine (article de presse par exemple).
– Rédigez de manière synthétique et précise. Si votre question est trop générale, la réponse risque d’être aussi très générale, c’est à dire sans réel engagement.
– Ne choisissez qu’un seul thème à la fois dans votre question.

Un condensé des questions recueillies sera traité dans une vidéo de Françoise Siméon la semaine du 21 novembre.