Il n’y a rien de tel que de faire appel à un agent immobilier pour la réalisation d’une transaction immobilière. Indépendant ou travaillant en agence, ce sont des professionnels qui aident non seulement dans la recherche du placement idéal en fonction de votre budget et de vos envies, mais aussi dans la conduite des différentes étapes de l’investissement.
Fin connaisseur du marché, en effet, le courtier immobilier travaille de concert avec les notaires et les diagnostiqueurs immobiliers. Ce qui vous fera économiser du temps dans la réalisation des différentes demandes et étapes de l’achat immobilier.
Mais il reste un inconvénient de taille dans les prestations d’un agent immobilier. Notamment, cous devriez payer une certaine commission en échange de son intervention. Kézako ? Quelles sont les choses prises en charge dans ces frais ? Comment les comparer ? Retour sur les bons à savoir sur la commission d’un agent immobilier.

HONORAIRE D’AGENCE
Frais d’agence ou honoraires d’agence ou commission d’agents immobiliers
La commission d’agent immobilier est aussi appelée honoraire d’agence. Il s’agit d’un pourcentage demandé par les prestataires
en échange de leur accompagnement dans les différentes étapes de la transaction. Elle varie d’un prestataire à un autre et en fonction de l’importance de l’achat ou de la vente immobilière.

Quand est-il dû ?
Il convient de noter que la commission des agents immobiliers n’est due qu’à la livraison du bien. En moyenne, en France, une transaction immobilière peut prendre entre 3 à 6 mois en fonction des systèmes de financement. En tous les cas, aucune avance ne peut être exigée par les agents immobiliers afin de garantir une qualité de service irréprochable.

Qui en a la charge ?
Selon le type de contrat, la commission d’agent immobilier peut être à la charge du vendeur ou de l’acheteur, ou encore des deux. Mais en règle générale, c’est le premier cas qui s’applique.

Comment sont fixés les frais d’agence ?
Chaque agence ou courtier immobilier applique leur propre taux. En effet, les frais sont calculés sur un pourcentage du prix total du bien. Ils s’affichent en moyenne entre 3 à 10 % du prix net vendeur. Mais ils peuvent également être sujets à négociation.

Quelles sont les choses prises en charge dans ces frais ?
Ces frais d’agence prennent en charge plusieurs choses et non seulement la rémunération des courtiers immobiliers. Ils servent notamment à couvrir les frais de publicité du bien, frais de diagnostic immobilier, etc. Les droits de visite, qui sont à la charge des acheteurs, ainsi que les frais de notaires, ne sont pas pris en compte dans les commissions d’agent immobilier.

HONORAIRE D’AGENCE : À CHAQUE PRESTATAIRE SA COMMISSION
Les honoraires d’agence en fonction de chaque type de prestataire. Les bases ne se valent pas d’un agent immobilier à un autre.

Les mandataires immobiliers
Le mandataire immobilier, par exemple, qui est de plus en plus plébiscité ces dernières années grâce à ses prestations personnalisées, demandera entre 3 à 5 % du prix de vente totale du bien.

Les notaires
Les frais de notaires ont connu une légère hausse dans certaines régions de France et s’affichent actuellement à 8 % pour les biens neufs et 9 % pour les anciens bâtis. Les frais de notaires prennent en charge les droits d’enregistrement et de publication de la vente en plus de leurs émoluments.

Les agents immobiliers classiques
Les agents immobiliers classiques demanderont entre 5 à 8 % du prix affiché. Tout dépend de votre bien immobilier à vendre. Un appartement coûtera moins cher qu’une résidence de luxe. Un bien en bord de mer sera sujet à de plus importants frais d’agence qu’un immeuble en centre-ville. En outre, un indépendant peut être plus simple à négocier qu’un prestataire en agence.

Qu’en est-il des agences immobilières en ligne sans commission ?
Il y a également une petite tendance d’agence immobilière en ligne sans commission actuellement. Très prisée par les vendeurs, c’est un moyen modique et simple de proposer son bien à la vente. Vous profiterez ainsi d’un vaste réseau, jusqu’à toucher des investisseurs potentiels à l’étranger, sans avoir à perdre 10 % de vos bénéfices au profit d’un professionnel.

Share
Phillipe M.
Author

Write A Comment