Author

Julien F

Browsing

Prévu le samedi 23 février au Phare, le super loto de Tournefeuille met en jeu pour 39 000€ de lots tout en servant une noble cause. Organisé par l’association humanitaire Au Coeur du Siam ( https://aucoeurdusiam.org/ ), il verra ses bénéfices utilisés au profit de projets humanitaires auprès d’enfants dans le besoin en France et en Thaïlande. Active depuis 2013, cette organisation a pu réaliser 52 245€ de dons! Une très bonne raison d’y participer, d’autant plus que la liste de lots miss en jeu est tout simplement exceptionnelle. À gagner : une voiture Skoda Citigo, un voyage en Thaïlande pour 2 (Carte cadeau voyage),des  week-ends en France, 2.000€ de bons d’achat, sèche-linge, trois iPhone, ordinateur, TV, hoverboard, tablette, four, centrale vapeur, petits électroménagers, multimédia, produits du terroir, bons cadeaux détente, découverte, bien-être, loisirs, restaurants…

Super loto
Samedi 23 février 2019 à 20h45 au Phare – Ouverture des portes à 18h45.

Share
Photo : Mairie de Colomiers

À la têt de la ville depuis son élection en 2014, Mme Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole a lancé, avec les élus du Conseil municipal, une série de six réunions dans les six secteurs de Colomiers. La première s’est tenue hier en salle Gascogne et a réuni près d’une centaine de personnes. Participation citoyenne, éducation, rénovation urbaine, sport, culture, solidarité, tranquillité et bien d’autres thèmes ont donné lieu à de nombreux échanges. Les questions relatives au stationnement, notamment dans le secteur de la gare, et sur la circulation (développement des pistes cyclables…) ont particulièrement retenu l’attention.

Cinq réunions supplémentaires sont donc à venir :

  • Secteur Est-Le Village, mardi 19 février, 19h30, La Mijoteuse
  • Secteur Sud-Ouest En Jacca-Marots, mercredi 20 février, 19h30, salle polyvalente En Jacca
  • Secteur Sud-Est Ramassiers-Cabirol, lundi 25 février, 19h30, école Lucie-Aubrac
  • Secteur Nord, mardi 26 février, 19h30, école George-Sand
  • Secteur Ouest, mercredi 27 février, 19h30, école Alain-Savary

À vous de venir vous faire entendre…

 

Share

Bar-restaurant historique de la place du Val d’Aran à Colomiers, Le Flanker deviendra La Parisienne mi-mars à l’initiative de Francesca Zumbo. Auparavant employée de l’enseigne pendant un peu plus d’un an, cette jeune femme d’origine italienne est issue d’une famille de restaurateurs. Elle se lance dans la reprise de l’établissement avec une grande affection pour ce dernier. Pour l’épauler, elle peux compter sur les amis qui forment son équipe. C’est d’ailleurs cette convivialité qu’elle cherche à proposer à ses clients. « Comme à la maison, mais avec le service en plus ! » rétorque t-elle lorsqu’on lui demande sa ligne directrice. Cette orientation explique aussi pourquoi elle a fait le choix de se séparer des services PMU que proposait le Flanker. Ici, désormais, on se concentre sur la cuisine et l’accueil. Pas de surgelés, la patronne est à cheval sur la qualité de sa cuisine qui sera « française traditionnelle aux accents italiens ». Une cuisine à son image en somme. Elle nous promet donc des vraies pâtes carbonara (sans crème!!!), des lasagnes confectionnées avec amour, mais également des spécialités moins connues venues de ce charmant pays.

La transformation en Parisienne sera courte. Les travaux dureront du 1er au 18 mars, période durant laquelle le bar-restaurant sera fermé, pour mieux vous accueillir ensuite…

La Parisienne
30 Place du Val d’Aran, 31770 Colomiers
05 61 30 28 00

Share

Style de musique joué avec des percussions traditionnelles du Brésil, la batucada désigne également un groupe de musiciens pratiquant ce genre musical.Née à Rio de Janeiro, elle trouve écho à Colomiers depuis 19 ans au travers de la Compagnie Apito!. Une célébration festive des 20 ans de l’association est à l’étude pour 2020. Apito, « C’est le nom donné au sifflet des meneurs » explique Laurent Muscat, un des membres fondateurs. Ce sont ces meneurs qui guident les différentes sections (les groupes d’instruments) un peu à la manière d’un chef d’orchestre. Évoluant chemin de la Nasque à Colomiers dans une salle mise à disposition par la mairie, cette compagnie transcende les différents courants musicaux propres à la batucada, mais également en dehors de ses frontières. Des compositions fortement inspirées du hip-hop ou des rythmes orientaux complètent le set de morceaux plus classiques. C’est d’ailleurs là toute la philosophie de cette musique, à savoir l’ouverture et le partage. On retrouve cet état d’esprit lors d’interventions dans les écoles pour des initiations, des animations sur le tout récent trail de Lévignac et bien sûr, pour le carnaval. Associée à l’école de cirque columérine Spectambul, Apito! travaille également avec des danseuses Brésiliennes. La compagnie fonctionne si bien qu’elle s’exporte. Tournée en Corse, participation à des festivals en Espagne, il existe même un projet de stage au Brésil pour cet automne.

Les portes d’Apito! sont ouvertes à quiconque veut s’y essayer : « je n’avais jamais fait de musique avant et pourtant j’ai pris plaisir à jouer au bout d’à peine un mois » affirme Magali, toute jeune adhérente séduite par la convivialité de ce groupe. Elle poursuit « quand tu commences, tu essayes tous les instruments et tu choisis en fonction de ce qui te plait. Quand tu es débutant, tout le monde t’aide. ». L’objectif est de s’amuser, ensemble. Voilà pourquoi, lors de déplacements ou manifestations, la Compagnie Apito! couvre au maximum les frais afin que ses adhérents puissent participer à toutes les sorties.

Les séances de répétition se tiennent les mercredis de 20h à 22h et les samedis de 18h à 20h avec des ateliers spécialisés selon les demandes les samedis après-midi.

Compagnie Apito! – Batucada
29 Chemin de la Nasque, 31770 Colomiers
06 95 47 76 19
Fb : @cieapito

Share

C’est derrière un étal de légumes de saison qu’Alexandre enchaîne les pesées avec un petit mot pour chaque client. Il faut dire que ce passionné d’agriculture bio exerce depuis 10 ans, à la production mais également la vente sur les marchés. De quoi se faire pas mal de connaissances mais également gagner la confiance des consommateurs en proposant du bio de qualité. « C’est venu d’une opportunité. J’ai suivi un agriculteur pendants 3 ans et il m’a prêté une bande de terre sur laquelle j’ai pu faire mes premiers légumes. ». C’est désormais avec sa compagne et un ouvrier à mi-temps qu’il travaille sur la ferme située à Saiguède, exploitant 5 hectares de maraîchage et 20 de céréales le tout en agroforesterie. Ce mode d’exploitation des terres agricoles associant des arbres et des cultures ou élevage permet d’augmenter la productivité globale sans recourir à des pesticides et autres traitements. Ses légumes, il les vend directement sur les marchés mais également au travers d’une AMAP (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne ) qui crée un lien entre producteurs et consommateurs tout au long de l’année. Il fournit également le magasin Biocoop du Perget.

La Ferme de l’Escapade
Route de Saint-Thomas
31470 Saiguède
06 84 12 73 02
fb : @lafermedelescapade

Share

Traditionnellement le 2ème samedi de mars, l’ouverture de la pêche à la truite 2019 aura lieu le 9 du mois, 30 minutes avant le lever du soleil (soit à 6h23 très exactement). Les techniques de traque ne manquent pas pour débusquer farios et arc-en-ciel mais il est vrai qu’au final il est assez difficile de s’y retrouver. Passionnés absolus, les conseillers du rayon nature Décathlon à Colomiers sont de véritables encyclopédies et sauront vous conseiller sur le matériel, approche et style de pêche appropriés pour le cours d’eau que vous déciderez d’arpenter.

Julien (celui avec les gros bras à gauche sur la photo) est spécialisé dans les techniques aux leurres. Il vient d’ailleurs de rentrer une foule de modèles en stock. Quant au souriant Geoffroy, il est incollable sur la pêche aux appâts naturels et au toc. Même les pécheurs à la mouche trouveront écho auprès de ces experts. Que vous soyez débutants ou confirmés, vous avez forcément une question à laquelle ils sauront répondre…

Réglementée, la pêche en France nécessite l’acquisition d’un permis. Voila pourquoi l’APPMA (Association de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques) de Plaisance-du-Touch a installé son stand à l’entrée de l’univers nature du magasin Décathlon Colomiers. Son président Robert Belaval et les membres de l’asso sont présents les vendredis après midi et samedis toute la journée pour vous accueillir et vous délivrer le fameux permis. À noter qu’ils seront présents tous les jours la semaine de l’ouverture. Gardez la pêche !

Share

Bonne nouvelle, le mythique Bier Akademie vient tout juste de ré-ouvrir ses portes après plus d’un an de silence ! Seconde bonne nouvelle, cette reprise n’est pas faite par n’importe qui. En effet, ce sont des anciens de la maison Bras en Aveyron qui sont aux commandes ! Lorsque l’on est issu de ce genre d’écurie, on ne plaisante pas avec la qualité. Bastien Vizier, responsable de l’établissement et également sommelier, nous donne les grandes lignes : « On cherche à sortir de l’identité uniquement Allemande, s’ouvrir plus au côté Anglais mais on tient à conserver la convivialité de ce lieu. ». Pour cela, ils se fournissent chez le boulanger Sanchez de Cornebarrieu, distribuent la bière Caporal produite à Toulouse et ont travaillé main dans la main avec Guy Eymery pour les travaux. À ce propos, la partie restaurant est désormais aménagée en 4 pièces (cave, salon, bibliothèque et salle à manger). L’ensemble est chaleureux et parfaitement cosy. On sent que la passion pour la restauration anime cette nouvelle équipe avec un plat du jour à 12€ le midi, donc clairement abordable. « Il nous est impossible de reproduire à l’identique ce que le chef Bras nous a enseigné pour certains plats, mais pour d’autres nous maîtrisons parfaitement les recettes ». Ça promet…

La partie bar, tout de bois habillée, abrite un comptoir doté de 16 becs. La diversité des bières est impressionnante, avec notamment deux produits Allemands mais également Anglais et Français. Côté tapas, leur fish and chips revisité est renversant : bâtonnets de colin préparés maison dans une panure entourée de graines servis avec une sauce tartare et frites. Le tout avec une pinte de brune, tout simplement parfait.

Des planches de fromage de chez Jeannot sont aussi à la carte. En bons Aveyronnais, l’idée de proposer de l’aligot au comptoir est forcément présente et devrait faire son apparition d’ici peu…Une petite scène a déjà accueilli des concerts acoustiques et compte bien en recevoir d’autres.

Lors de notre visite la terrasse n’était pas encore fonctionnelle faute d’ensoleillement, mais la nouvelle équipe compte bien la mettre à profit. Que vous soyez nostalgiques de ce lieu, à la recherche d’un quartier général où retrouver vos amis ou tout simplement curieux de découvrir une nouvelle enseigne à la restauration de haut vol, rendez vous route de Mondonville à Cornebarrieu…

Bier Akademie
20 Route de Mondonville, 31700 Cornebarrieu
05 61 42 98 13

Share

Partageant le même nom que le grand groupe industriel et technologique français spécialisé dans l’aéronautique, l’espace et de la défense, la jolie vitrine du 10 rue de la république à l’Isle-Jourdain abrite un tout autre type d’activité. « Moi je suis là depuis 30 ans, c’est eux qui m’ont copié pour le nom !» plaisante Patricia Galès, patronne de la boutique de prêt-à-porter Safran. Depuis 1989, cette Femme s’évertue à proposer des vêtements féminins que vous ne trouverez pas ailleurs. Loin des grandes chaînes d’habillement, cette travailleuse solitaire propose des pièces qu’elle sélectionne avec soin dans des tailles allant jusqu’au 50. Avec des approvisionnements réguliers dans la capitale de la mode, on ne trouve jamais deux fois la même chose chez Safran. « Beaucoup de clientes me demandent un produit particulier et je me charge de leur trouver. Je fais épicerie fine, mais dans les vêtements ». C’est ce genre de service plutôt rare de nos jours qui explique la longévité de l’enseigne.

Avec 3 décennies d’ancienneté, on ne peux douter de sa capacité à toujours se renouveler. Cependant, cette expérience lui confère également une certain recul par rapport à l’évolution de la ville : « L’Isle s’est agrandie, mais a su conserver son dynamisme, notamment grâce au marché».

Conciliant originalité, renouvellement constant et tailles difficiles à trouver, Safran est une boutique comme on aimerait en voir plus souvent…

Safran Boutique
10 rue de la République, 32600 L’Isle-Jourdain
05 62 07 06 94

Share

C’est à l’entrée du marché de l’Isle-Jourdain sur un modeste stand que Marine propose le fruit de la production de ses petites abeilles. Miel, pollen et propolis ne restent pas longtemps sur la table tant les clients s’enchaînent. Il faut dire que le produit est bon, très bon. C’est Jérôme Artico, son frère, débordant de passion pour l’apiculture depuis ses 12 ans qui l’a convertie en 2013. Loin de simplement assurer la vente, elle est pleinement impliquée dans la production. « On transhume nos abeilles en Sologne, Ariège et même jusqu’au bassin d’Arcachon. Ça permet d’obtenir des miels différents en fonction des fleurs visitées » déclare Marine. Châtaigner, tilleul, acacia, la gamme est vaste et les prix vont de 11 à 13€ le kilo…Difficile de proposer mieux pour des bocaux garantis 100% miel et non pas mélangés à du sirop de glucose comme le proposent certains industriels…

Pour alimenter ce circuit de vente directe et de dépôt vente (Aucamville, Balma, Portet sur Garonne…), les Ruchers de Montadet travaillent avec 900 ruches et 300 ruchettes. Cette passion étant récompensée par le succès, la petite entreprise cherche a poursuivre son accroissement avec la construction d’un bâtiment tout neuf afin de faciliter la mise en pot. « Même si on est tributaires de la météo ou des maladies, on prend toujours autant de plaisir à le faire. ».

Quel plaisir de rencontrer des gens passionnés.

Pour les adeptes du marché, elle est présente à Samatan le lundi et à l’Isle-Jourdain le samedi.

Les Ruchers de Montadet
06 38 43 98 05
fb : @lesruchersdemontadet

Share

En réponse aux mouvements sociaux qui agitent le pays depuis quelques mois, l’organisation d’un grand débat national a été actée sur l’ensemble du territoire. Colomiers ne fait pas exception en réalisant le sien samedi 9 février de 9 heures à 12 heures à l’auditorium du bâtiment Socrate.

4 thèmes généraux ont été abordés : transition écologique, démocratie et citoyenneté, fiscalité et dépenses publiques, organisation de l’État et des services publics. Cette structuration a permis d’orienter au mieux les nombreuses interventions proposées par la soixantaine de personnes présentes. C’est Jacques Breda qui a animé le débat d’une main de maître et il n’en fallait pas moins, tant les revendications portées avec conviction par nos concitoyens on donné lieu à des échanges vifs mais toujours courtois. Le micro passant de main en main, les prises de parole dessinent des tendances fortes de propositions concrètes. Pas de demandes utopiques, tout ici est porté par des arguments et stratégies viables. Consignées par 4 rédacteurs dont le stylo a bien chauffé, les propositions fortes et cadrées issues de ce débat seront donc transmises au niveau supérieur et pèseront dans le rapport final qui sera remis au président de la République dans les semaines à venir.

Ce grand débat national a donc trouvé écho à Colomiers. Son équivalent se déroulera à Pibrac le mercredi 20 février 2019 à 19h30 en salle polyvalente.Si vous voulez vous faire entendre…

Share