Nothing2looz est tout simplement le battle de référence mondial en terme de battle de Hip Hop tous styles confondus. La septième édition aura lieu samedi 7 avril au Hall Comminges à partir de 20h. Rendez vous mondial des danses Hip Hop, Nothing2looz dépasse le cadre de la danse et s’impose comme un festival majeur de la culture urbaine. Courant du 1er au 30 avril sur différents lieux à Colomiers, il se définit en 7 événements clef.

 

× LE FESTIVAL ×

Exposition Urban Walk du 1er au 30 avril – Square Saint-Exupery
Une promenade urbaine où en quelques clichés le photographe Ghostographic vous fera entrer une fois dans l’univers de la culture Hip-Hop, forte de ses valeurs de dépassement de soi, de respect et de partage.

Documentaire/débat – mardi 17 avril – 18h – Pavillon Blanc
« Mayotte Hip-Hop (R)évolution » de Nadja Harek
Il y a 10 ans, le Hip-Hop à Mayotte n’existait pas, ou presque. Aujourd’hui, dans une énergie qui rappelle les origines de cette culture en Occident, toute une jeunesse Mahoraise se fédère autour de ce mouvement.

Spectacle Cie Break’in House – Vendredi 27 avril – 20h – Auditorium Jean Cayrou
La compagnie Breakin’house présentera sa nouvelle pièce intitulée « House of Happiness ». Cette dernière rend hommage aux différents courants des danses urbaines.
Infos ét résa : 05 61 15 23 82

Urban Village du 17 au 19 avril – 14h à 17h – Place Alex Raymond
Seul, en famille ou avec vos amis, venez découvrir et pratiquer avec les plus grands artistes du moment dans l’Urban Village. Au programme : Breakdance, Beat-Box, Graffiti, DJ, Freestyle foot, Parkour…

Tirage au sort et inauguration – 6 avril – 18h – Pavillon Blanc
Venez vivre en direct le tirage au sort du prestigieux battle international Nothing2looz World Finals.

N2L Graffiti Jam – 7 avril – 10h – Hall Comminges
Performance live de 10 artistes reconnus dans l’univers du graff, de la région et d’ailleurs. Réalisée en extérieur, elle générera une alliance de styles, allant des lettrages classiques graffiti aux personnages réalistes, décors…

Soirée Nothing2looz World Finals 7 avril – 20h – Hall Comminges
C’est le moment phare du festival 4h de pur spectacle où les meilleurs danseurs de la planète n’affronterons lors du fameux all styles battle unique en son genre où toutes les catégories des danses Hip-Hop seront enfin représentées. Le Kids Battle verra s’affronter des danseurs internationaux de moins de 14 ans. C’est près de 100 artistes qui s’affronteront lors de cet événement ! Ouverture des portes à 18h30

 

× LA BREAK’IN SCHOOL ×

La Break’In School, si vous n’en avez jamais entendu parler, est une école de danse Hip-Hop et de Breakdance columérine. L’école a vu le jour en 2008 à l’initiative d’Abdel Chouari. Quoi de plus naturel pour ce membre du prestigieux groupe de Hip-Hop « Vagabond Crew », quadruple champion du monde de breakdance, que de vouloir partager sa passion ?

La Break’In School a été pensée pour promouvoir les cultures urbaines et enseigner les valeurs authentiques de l’art du breakdance. C’est par des cours de danse, le suivi des évolutions, la pédagogie, la rigueur et le travail que l’équipe d’Abdel travaille avec les jeunes. On n’oublie évidemment pas de prendre un maximum de plaisir et de faire participer tout le monde. Pour permettre à tous de danser lors des cours, à la fin de chaque séance les élèves forment un cercle pour faire un battle. À tour de rôle, les danseurs montrent ce qu’ils savent faire au milieu du cercle comme pour défier les autres avec leurs techniques. Les plus timides ne seront jamais forcés à danser, c’est chaque élève qui choisit d’aller au centre du cercle. En fonctionnant de la sorte, Abdel nous explique que cela donne de l’assurance aux jeunes à force de pratiquer et de voir leurs camarades essayer. À la Break’In School on y va en douceur, sans brusquer personne et en fonction des capacités de chacun !

Entre Launaget et Colomiers, l’école propose différents cours de breakdance pour les enfants dès 6 ans, mais aussi pour les adultes les mercredis soir et samedis matin. Pour parfaire les techniques, un cours d’Acrobatie est même organisé le vendredi soir à Capitany. En plus des cours, la Break’In School participe à de nombreux événements : festivals, compétitions, battles, expositions, soirées, conférences… Et vous met des professeurs qualifiés à disposition si vous avez besoin d’un professeur de danse.

 

× INTERVIEW D’UN  ÉLÈVE : MAXIMILIEN ×

Pour mieux nous rendre compte, un mercredi soir nous sommes allés assister à l’un des nombreux entraînements des élèves de la Break’In School. Devant nos yeux, des petits bouts de chou en cercle font un battle de danse. Des mouvements parfois timides et d’autres fois très assurés, qui nous laissent admiratifs ! C’est lorsque Abdel nous annonce que ces enfants n’en sont qu’à leur première année de breakdance que l’on réalise vraiment le potentiel.

Pour comprendre un peu mieux ce qu’il se passe à la Break’In School nous avons discuté avec Maximilien, columérin de 12 ans et élève ici depuis quatre ans (soit depuis les débuts de l’école). Il nous explique avoir commencé le Hip-Hop après avoir vu cette pratique un peu partout : dans les films, les pubs, à la TV… Un sport qu’il aime pour le partage, la créativité, la musique mais surtout l’amusement !

En apprenant que Maximilien fait également du judo et des compétitions, on lui demande le sport qu’il apprécie le plus. « Je préfère le Hip-Hop. Il y a moins de règles, on danse, on crée et on s’amuse. C’est la liberté qui me plaît le plus ! » nous répond-il. Ce à quoi Abdel ajoute que le freestyle est très important dans le breakdance, car il n’y a pas autant de codes que dans les autres types de danse. Dans le Hip-Hop il y a un mouvement de base et ensuite c’est comme un puzzle qui se crée autour, en fonction de ce que veulent faire les jeunes.

Maximilien ne s’arrête pas aux cours de la Break’In School, ce dernier fait partie de la Break’In Kids, un groupe mixte d’une dizaine de jeunes de l’école qui se retrouve pour se perfectionner. Tous les 15 jours, le dimanche, ils se retrouvent avec certains professeurs pour suivre des entraînements plus spécifiques aux lacunes et envies de chacun. C’est l’occasion pour ces jeunes de suivre des cours d’acrobaties et de se préparer aux compétitions et aux spectacles. Évidemment on n’oublie pas de rigoler avec les copains et de s’amuser !

FB : @AssoBreakinschool
www.breakinschool.com

Share
Amandine M
Author

Write A Comment