Journal-Diagonale
Tag

Compans

Parcourir

Reconversion pour l’ex ailier du Stade Toulousain qui reprend le restaurant Mc Donald’s de Compans-Caffarelli. Tout comme le premier établissement de la marque sur Toulouse (Capitole), il appartenait jusqu’alors à Michel Réglat, représentant historique des arches dorées sur la ville et alentours.

Si cette carrière naissante semble un peu improbable de prime abord, elle est pourtant assez logique lorsqu’on se penche sur les liens entre McDo et Mr Clerc. En effet, les liens entre eux sont tissés depuis plusieurs années par le biais de l’association La Maison des Parents (de la Fondation Ronald McDonald), dont Vincent est le parrain.

Autre point commun entre le sport et Mc Do, l’importance des valeurs humaines, de l’apprentissage et du travail en équipe. De points que Michel Réglat n’a pas omis de souligner lors d’une allocution sincère.

Hors de question cependant pour le vice-champion du monde 2011  de se mettre en avant dans cet établissement. Sans renier sa carrière, il souhaite écrire une nouvelle aventure sans pour autant tout mélanger bien qu’il confie qu’il prendra  » beaucoup de plaisir à diffuser les matchs. »

Share

Un gros projet immobilier doit voir le jour à l’horizon 2020 sur la place de l’Europe à Toulouse. Ce sont quatre bâtiments qui vont être construits sur la place, en même temps que se verra réhabiliter l’ancienne caserne qui abrite aujourd’hui des services de la mairie. Les travaux doivent débuter au premier semestre 2019.

Les constructions ne dépasseront pas quatre étages, à la demande des riverains qui s’étaient opposés au précédent projet, prévoyant la construction de deux immeubles de six et sept étages. L’espace central de la place de l’Europe devrait rester accessible au public, d’après les premières annonces.

Les bâtiments encadreront la place : du côté du Jardin des plantes de Compans, c’est l’école Ynov qui s’installera dans deux nouveaux bâtiments, alors que la résidence hôtelière mixte qui doit s’implanter là intègrera deux bâtiments construits face à l’ex-caserne, ainsi que l’un de ses bâtiments, situé le long de la rue Sébastopol.

Ce projet, baptisé à sa création « Campus du numérique », va investir la place de l’Europe en diminuant l’espace public quasiment de moitié. Actuellement étendue sur 20 770 m², la place va se voir grignoter par les nouvelles réalisations, qui ne laisseront « que » 12 OOO m² d’espace ouvert au grand public, soit la surface de la place du Capitole.

Share