Tag

Reprise

Browsing

A l’heure des cahiers neufs et des bancs d’école, l’enseigne reprend son amplitude horaire habituelle. Toujours en partenariat avec les producteurs locaux, « Bioccop  De La Ménude» développe pour cette rentrée sa partie traiteur. A table, le pain qui accompagne vos assiettes a été pétri par les mains de « Petit Louis » à Quillan, façonné avec amour par « Naroques » dans le Gers, ou par « Terra Maïr » à Toulouse. Les œufs utilisés pour les gâteaux, et à retrouver en libre-service, viennent de chez « Baumgartner » à Gaillac. Les douceurs autour de votre petit noir, sortent du four de « Bom Pasteis » à Blagnac.

Même la terrasse en bois qui accueille vos déjeuners a été réalisée par un artisan du coin. « Nous sommes dans une logique globale qui favorise aussi le « Zéro Gaspi », explique Estelle Duplantier, responsable adjointe du « Biocoop De La Ménude » . Ici, on pioche des fruits, du pain et des légumes destinés à la casse, pour les cuisiner et les proposer au rayon traiteur. Des produits censés être jetés, que le magasin vend aussi sous forme de paniers ; à réserver via l’appli « Phoenix » et à récupérer en boutique. « Nous donnons également nos restes et notre casse à l’association « Une Main Tendue » à Colomiers », ajoute Estelle Duplantier. C’est donc dans cette démarche très tournée vers l’humain et le partage, que « Biocoop De la Ménude» développe certains espaces non alimentaires, comme le corner jeu, ou encore la librairie. L’enseigne souhaite ainsi faire rayonner la philosophie « Biocoop », par le biais de lectures didactiques ou de jeux, autour de thématiques comme la planète et l’environnement. L’équipe solaire et énergique du « Biocoop De La Ménude » fourmille d’idées en matière de transmission. Du potager éducatif au troc de livres, le magasin donne vie aux multiples projets de cette grappe de passionnés. Un partage qui se fait aussi par la reprise d’animations, où naturopathes, diététiciens, mais aussi producteurs et créateurs, viennent partager leur savoir pour notre plus grand bien-être.

« Biocoop de la Menude »
45 chemine de la Salvetat 31770 Colomiers
05 32 10 82 56

Share

À situation exceptionnelle, organisation exceptionnelle pour le rugby Français qui voit son calendrier bousculé depuis quelques mois. Bousculé mais pas couché, Colomiers Rugby reste le plus actif possible au regard de ce que le règlement lui a autorisé. Après un premier match amical face à Montauban vendredi dernier, (remporté 17 à 33 au passage), La Colombe se déplacera à Perpignan pour un dernier match amical ce vendredi 21 août à 20h.

Le championnat 2020-2021 quant à lui tournera la clef le 4 septembre avec un déplacement pour Valence Romans à 19h. Pour voir un match à la maison, il faudra patienter le 11 septembre à 19h et la réception de Rouen. Cet affrontement à domicile donnera d’ailleurs lieu à des adaptations sanitaires établies en fonction de l’évolution de la pandémie qui, par définition, sont encore inconnues à ce jour. Nous ne manquerons pas de vous en tenir informés.

Share
Photo : Colomiers Rugby

On l’attendait avec impatience, le calendrier de la saison régulière de Pro D2 est enfin tombé! Elle débutera le vendredi 4 septembre par une première journée où Colomiers se déplacera à Valence Romans pour son premier match avant de recevoir Rouen lors de la seconde journée. Voice le détail des matchs aller et retour.

Pas de repos pour les braves

Ou du moins juste un peu. La situation sanitaire ayant fortement impacté le calendrier sportif, les joueurs de l’US Colomiers ne sont pas pour autant restés les bras croisés. Ainsi, après différents travaux en groupes réduits et préparations physiques réalisés en fonction de ce que le règlement autorisait, la reprise des entraînements habituels est prévue pour le 20 juillet. En ligne de mire : un match amical contre et à Montauban le 14 août. S’en suivra ensuite une rencontre presque tout aussi amicale à l’extérieur contre Perpignan. Dauphin de la Colombe sur la saison précédente, cette rencontre en Terre Catalane aura un goût de finale jamais jouée…

L’exercice précédent ayant été écourté, notre soif de beau jeu est loin d’être satisfaite. Raison de plus pour s’abonner à Colomiers Rugby, d’autant plus que ces derniers relancent l’opération abonnement à 1€ (article à retrouver en cliquant ici)

Share
Photo : Ville de Colomeirs

Longtemps épineuse, la question de la réouverture des écoles semble aujourd’hui tranchée. Pour la ville de Colomiers, elle se déroulera le jeudi 14 mai. Depuis une poignée de jours déjà, les agents municipaux, sous le pilotage de Mme le Maire et des Directions des services, mettent tout en œuvre pour que les écoles maternelles et élémentaires de Colomiers soient prêtes à rouvrir. Les enseignants, présents ce lundi 11 et ce mardi 12 mai pour leur « pré – rentrée », ont pu constater que les protocoles sanitaires seront respectés pour accueillir les élèves : désinfection des salles de classe, des sanitaires, des circulations, des espaces restauration, organisation des accueils et des sorties d’élèves… Un protocole déjà éprouvé puisque depuis le 16 mars, les personnels soignants ou exerçant dans un domaine directement lié à la pandémie du Covid 19, bénéficient d’un service d’accueil d’enfants mis en place par la municipalité à la crèche du Perget et à l’école Alain – Savary, tous les jours, et même le week-end si nécessaire.

Mme le Maire, Mme Karine Traval – Michelet, et son adjointe déléguée à l’Education, Mme Catherine Clouscard, sont venues rencontrer les personnels mobilisés pour les remercier et acter de la bonne mise en œuvre des consignes de sécurité sanitaire. En accord avec l’Education nationale, les élèves des classes de grande section maternelle, de CP et de CM2 retrouveront leurs classes par groupe de 10 – 1 2 enfants, une semaine sur deux. Une semaine sur deux, l’enseignement leur sera proposé en distanciel. Les CE1, CE2 et CM1 les rejoindront les semaines suivantes. L’enseignement à distance seul se poursuivra pour les petites et moyennes sections de maternelle dont les élèves auraient plus de difficultés à respecter les gestes barrières.

La Ville de Colomiers met à disposition de chaque école des animateurs ALAE pour aider les enfants à respecter les gestes barrières, proposer des animations pendant la pause méridienne, organiser les départs en fin de journée et assister les enseignants tout au long de la journée. Cet appui des animateurs ALAE sera un accompagnement pédagogique et sanitaire, de la même manière que les ATSEM en maternelle. Un service de restauration sera assuré par la Direction de la restauration municipale. Le repas étant pris dans les réfectoires, il sera servi aux différents groupes classes par roulement.

Share

La Municipalité se mobilise en lien étroit avec l’Education nationale pour la réouverture des écoles maternelles et élémentaires publiques à partir du 14 mai prochain. Seront accueillis ce jour-là : les grandes sections de maternelles, les CP et CM2 conformément aux consignes nationales par demi-groupe d’une semaine sur l’autre. Une reprise progressive et échelonnée par niveaux donc.

Les élèves de CE1, CE2 et CM1 feront leur retour dans les écoles selon les mêmes modalités quant à eux à partir du 25 mai.

La pré-rentrée aura lieu le 11 mai pour les équipes enseignantes et les services municipaux dédiés. Bien entendu, les services municipaux, éducation (Deele) – entretien des locaux (DRMHL) – et services techniques, préparent cette reprise depuis plusieurs jours.

Pour rappel, cette rentrée doit respecter des conditions sanitaires et d’organisation imposées par la circulaire ministérielle du gouvernement. L’ensemble des familles ayant des enfants scolarisés dans les écoles publiques de Colomiers ont reçu un formulaire d’inscription de l’Education nationale, obligatoire pour un retour à l’école afin de permettre à l’Education nationale et à la Mairie de mettre en place tous les moyens pour garantir des bonnes conditions d’accueil.

Le temps d’accueil sera assuré selon un mode adapté de 8h15 à 9h00 pour les écoles élémentaires afin d’assurer des arrivées échelonnées par groupe de niveau le matin. Les écoles maternelles ouvriront à partir de 8h30. Côté cantine, un service de restauration sera assuré par les services municipaux ainsi qu’un accompagnement éducatif par les équipes d’animation Alae de la ville pour la pause de midi. L’Alae sera aussi assuré de 16h à 17h maximum.

L’accueil physique des élèves sera assuré dans les écoles les lundi, mardi, jeudi et vendredi. Pour l’enseignement à distance, il sera assuré pour tous par les enseignants le mercredi matin.

Share

Mardi après-midi, le Premier ministre Edouard Philippe a précisé les modalités du déconfinement à l’Assemblée Nationale. Prévu pour le 11 mai, cette sortie progressive pourrait cependant être repoussée si l’évolution de l’épidémie n’est pas celle attendue. Voici les points clefs de ce discours :

  • Déplacement sans attestation pour des trajets allant jusqu’à 100 kilomètres de votre domicile. Passé cette distance, ils ne seront possibles que pour un motif impérieux, familial ou professionnel
  • Reprise du travail avec maintien du télétravail partout où c’est possible.
  • Retour en cours progressif des maternelles et de l’école élémentaire sur la base du volontariat. Une possibilité de retour des 6ème et 5ème est étudiée mais elle dépendra de la circulation du virus.
  • Tous les magasins pourront rouvrir à l’exception des cafés et restaurants. Ces derniers verront leur condition étudiée à la fin du mois de mai.
  • Réouverture des crèches dans la limite de dix enfants maximum par espace
  • Port du masque obligatoire dans les bus et métro avec un siège sur deux condamné pour favoriser la distanciation sociale
  • Sport individuel autorisé mais toujours interdit dans les lieux couverts. Les sports collectifs et/ou de contact restent interdits.
  • Les marchés de plein vent sont autorisés à partir du 11 mai. Idem pour les médiathèques, bibliothèques et petits musés.
  • Les parcs et jardins seront autorisés dans les départements où le virus ne circule pas de façon active.
  • Les cimetières seront rouverts au public.

Avec ce lot d’autorisations vient son pendant d’interdictions :

  • Les déplacements interdépartementaux ou interrégionaux se verront limités aux seuls motifs professionnels ou familiaux impérieux.
  • Les rassemblements privés ou sur la voie publique sont limités à 10 personnes.  On n’est pas prêt de se faire des barbecues quoi.
  • Les plages restent fermées au moins jusqu’au 1er juin.
  • Pas de cérémonie religieuse avant le 2 juin.
  • Il est demandé aux personnes âgées de limiter leurs sorties au strict minimum.
  • Pas de réouverture pour les lycées pour le moment.
  • Cinémas, salles de sport et salles de concert couvertes resteront fermées jusqu’à nouvel ordre.
  • Pas de reprise pour les compétitions sportives.
  • Tous les évènements regroupant au moins 5000 personnes n’auront pas lieu d’ici septembre.
Share
Photo : Julien Hank Fitte

Suite à la décision du Président de la République de prolonger le confinement jusqu’au 11 mai avec l’interdiction des rassemblements avec un large public jusqu’à mi-juillet et sur la base des propositions du groupe de travail réunissant des représentants de toutes les parties prenantes (présidents de clubs, représentants des joueurs, entraîneurs, médecins), la Ligue Nationale de Rugby (LNR) a décidé de conserver deux scénarios de reprise pour les championnats de TOP 14 et de PRO D2.

• Scénario 1 : les championnats 2019-20 reprendraient fin juin / début juillet directement sous forme de phases finales avec des finales de TOP 14 et PRO D2 au plus tard le 18 juillet. 
• Scénario 2 : les phases finales des championnats 2019-20 se dérouleraient – selon des modalités déterminées en fonction du nombre de dates disponibles – en août 2020, en amont du lancement de la saison 2020-21 qui débuterait dans la foulée fin août/début septembre. 

La LNR a programmé à la fin du mois d’avril sa prise de décision sur les modalités du scénario retenu, une fois connues les conditions d’organisation du déconfinement qui seront précisées par le gouvernement d’ici 15 jours, et en prenant également en compte les recommandations de la commission sportive de la LNR sur le délai de réathlétisation/préparation à l’issue d’une période de confinement désormais portée à 8 semaines (17 mars – 11 mai). 
Sur la base de ces deux éléments essentiels et des analyses menées par les groupes de travail qui se poursuivent, les décisions définitives seront prises par le Comité Directeur et l’Assemblée Générale de la LNR, en concertation avec la FFR. 
Dans tous les cas, la santé des joueurs, des membres des clubs et du public sera la priorité absolue et le scénario retenu sera mis en oeuvre dans le strict respect des mesures sanitaires et des recommandations des pouvoirs publics.

« Notre souhait est de pouvoir jouer les phases finales de la saison 2019-20 en conservant comme priorité absolue la santé des différents acteurs des compétitions et du public, et en respectant scrupuleusement les consignes sanitaires des pouvoirs publics. Nous nous donnons le temps nécessaire pour disposer de l’ensemble des éléments d’analyse – conditions de déconfinement communiquées par le gouvernement, délai de réathlétisation/préparation des joueurs à l’issue d’un confinement désormais porté à 2 mois – pour prendre la décision définitive. Après la phase de travail collaboratif respectueuse des préoccupations de chacun, nous entrons désormais dans le temps de la décision avec des mesures qui relèveront du Comité Directeur et l’Assemblée Générale de la LNR, en concertation avec la FFR. Je souhaite saluer l’implication de tous les acteurs dans les différents travaux menés par les groupes constitués par la LNR dans cette période si difficile » indique Paul Goze, Président de la LNR

Share

À la fois moyen de locomotion et activité de loisir indémodable, la petite reine n’est pas prête de se voir remisée au rang d’ancêtre. De par la richesse de ses modèles, elle connaît un marché de seconde main fourni mais non dénué de pièges. Une bicyclette pimpante peut comporter défauts et problèmes cachés qui lui feront atteindre le prix du neuf une fois correctement remise en service. Tout le monde n’étant pas expert dans l’analyse du vélo d’occasion, Décathlon lance le service sobrement baptisé «Décathlon Occasions ».

En test depuis fin 2019, il propose aux particuliers la reprise de leur vélo de marque Décathlon (Btwin, Rockrider…) de moins de 5 ans sous forme de bon d’achat dans l’optique d’acquérir une nouvelle monture à deux roues. En plus d’être bonne pour le développement durable, cette initiative permet de s’offrir un vélo plus avancé pour moins cher. Côté acheteur, les engins d’occasion sont disponibles en rayon, notamment chez les enfants qui par définition grandissent et changent de taille de cycle rapidement. L’autre très grand avantage de ce système que les vélos d’occasion sont reconditionnés et disposent de la même garantie Décathlon que le neuf. L’ensemble de ces produits sont visibles sur le site

www.occasions.decathlon.fr (en plus d’autres équipements comme les skis ou le golf).
Décathlon Colomiers le Perget
Tél. 05 61 31 87 88
www.decathlon.fr
Fb:@DecathlonColomiers

Share