Archive

janvier 2018

Browsing

 

Le Bowling, ce sport intemporel, considéré pour beaucoup comme un loisir… mais qui le connait vraiment ? Pour vous Diagonale s’est rendu un mercredi soir au Bowling Stadium de Colomiers pour rencontrer la ligue de bowling de la ville et en apprendre un peu plus !

Dans ce sport, chaque boule est adaptée pour son joueur en fonction du diamètre des doigts de celui-ci. Plus question ici de prendre une boule de bowling au hasard en fonction du poids de celle-ci. Chez les pros, on vient avec sa valise de compétition, on s’échauffe avant chaque partie et surtout on s’entraîne ! Rien de plus normal dans un sport, me direz-vous. Cependant, comme pour nous le bowling était principalement une activité pour s’amuser entre amis ou en famille, on n’imaginait pas qu’il y avait autant de technicités dans ce sport.

Pour comprendre un peu plus les spécificités de cette pratique, nous avons discuté longuement avec Daniel Blin, président du CSR Bowling Occitan et de la ligue de Bowling de Colomiers. Ce dernier, amoureux de ce sport qu’il pratique depuis 1977, nous explique que chaque boule possède un contrepoids pour les rendre plus actives, que les plaques des pistes sont huilées sur une certaine longueur pour permettre aux joueurs de réaliser des effets de boule.

Olivier Collus, mécanicien du Bowling Stadium et professeur de Bowling, nous précise alors que l’important pour avoir une bonne technique est de pouvoir synchroniser bras et jambes, c’est pourquoi les enfants de moins de 10 ans ne peuvent participer aux compétitions. (Bien que cela n’interdise en rien la pratique en loisir.)

Ce que l’on retient avant tout, c’est que la ligue est un peu comme une grande famille, tout le monde se connaît. Le respect est très important avec des règles strictes : pas de bouteilles ouvertes ou de verres sur les tables pour ne pas risquer de mouiller les chaussures qui n’adhéreraient plus, pas non plus d’alcool ou de cigarettes en compétition fédérale…

Si la compétition n’est pas votre tasse de thé, le mercredi soir est fait pour vous : aucune animosité, que du plaisir, de belles rencontres et un entraînement amical pour ceux qui souhaitent concourir le week-end.

En attendant on va essayer de faire un strike pour pouvoir souhaiter « bonne boule » à notre adversaire, avant de taper dans les mains de tout le monde (on nous a dit que ça passait le strike à notre équipe et aux adversaires !)

Stadium Bowling Colomiers
29 chemin du Loudet
31770 Colomiers
05 34 36 42 50 – www.bowlingstadium.com/colomiers/
Facebook : @bowlingstadiumdecolomiers

Share

Le nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles entrera en application le 25 mai 2018. L’adoption de ce texte doit permettre à l’Europe de s’adapter aux nouvelles réalités du numérique, notamment en matière de sécurité de données.
Avec 20 ans d’expertise dans le domaine, XEFI n’a pas attendu cette loi pour faire de la sécurisation des données un de ses services clef.
Proposant des solutions de stockage en ligne hébergées dans un centre Français (basé aux portes de Lyon plus exactement), ils vous mettent à l’abri de la revente de fichiers clients, comme certains services gratuits proposent (il ne faut pas perdre de vue que lorsque c’est gratuit, c’est que le consommateur est lui-même le produit…). Confier ses données à XEFI, c’est l’assurance de ne pas recevoir d’offres incessantes pour s’abonner à je ne sais quel fournisseur internet où autre produit dont vous n’avez cure.

Plus encore, c’est la garantie de se mettre à l’abri des cyberattaques. La vidéo en lien sous l’article est réalisée par Hewlett-Packard Company (partenaire de XEFI) et démontre en quelques minutes la vulnérabilité des services informatiques à partir… d’une simple imprimante !

https://www.youtube.com/watch?v=qxut2kzTwrE

Pas rassurant n’est-ce pas ? On vous laisse leurs coordonnées, appelez-les de notre part 😉

 

XEFI Toulouse Ouest
4 allée de catchère 31770 COLOMIERS
toulouse-ouest@xefi.fr
05 82 95 61 80

 

Share

 

Samedi 27

Colomiers

Loto de Citoyenneté Européenne – 21h – Hall Comminges

Concert : en faveur des enfants atteints d’autisme – 20h30 – Salle Satgé

Exposition : Profils – Pavillon Blanc

Fonsorbes

Exposition d’arts plastiques « De la 2D à la 3D » – Médiathèque

Atelier d’éveil littéraire – 10h à 11h – Médiathèque

Spectacle pour enfant : « Papiers ciseaux forêt oiseaux » – 15h30 à 17h – Centre culturel

Plaisance du Touch

Semaine du numérique – 9h à 12h – Espace Monestié

Portes Ouvertes : Centre de Formation des Compagnons – 9h à 16h – Eco-Campus de Toulouse

Exposition : Décabraux – Bibliothèque Municipale

Tournefeuille

Handball : Tournefeuille vs Orthez – 19h – Gymnase Quéfets

La Salvetat Saint Gilles

Repas Spectacle Brésilien – 19h30 – Salle Boris Vian

Pibrac

Exposition : Virginie Rouquet-Vayssier – T.M.P

Spectacle en Anglais : Sleeping Beauty – T.M.P

Cornebarrieu

Exposition : L’Italie et le Carnaval de Venise – Médiathèque Municipale

Brax

Exposition : Sophie Vissière – Bibliothèque

Loto du foot – 20h30 – Salle des fêtes

 

 

 

Dimanche 28

Colomiers

Loto de l’amicale columérine des anciens combattants – 15h – Hall Comminges

Exposition : Profils – Pavillon Blanc

Fonsorbes

GAF : Festival de la voix – 17h – Eglise de Fonsorbes

La Salvetat Saint Gilles

Thé Dansant – 14h30 à 19h – Espace Boris Vian

Tournefeuille

Rugby : Tournefeuille vs Gaillac – 15h – Complexe de Rugby

Escalade : Open régional et Championnat régional de vitesse – 19h – Gymnase Quéfets

Spectacle : D’à côté – 16h – L’escale

 

Share

 

Pour vous, Diagonale est allé à la rencontre de Laurent Delmas, qui dirige avec son père, Jean-Pierre Delmas, la fromagerie Chez Jeannot. Entreprise familiale qui a ouvert en 1993, c’est un service méthodique qui en fait une adresse à retenir. Fourni de nombreux fromages locaux et régionaux, le magasin recherche ses fournisseurs dans toute la France.

 

Avec 50% de ses fromages conçus par des petits producteurs de la région, notamment l’Ariège et la Haute Garonne, la fromagerie a la possibilité de choisir des pièces de qualité. Cette proximité donne la possibilité de proposer entre autres, des crotins de chèvre avec une variété de forme, de textures, de goût et des méthodes de production différentes. Par soucis de logistique, les fromages comme le maroilles ou le camembert sont eux choisit par des grossistes dans des fermes.

 

L’équipe de 8 employés est formée pour pouvoir répondre à toutes les demandes, en plus des spécificités de chacun. Un savoir faire mis à votre disposition pour vous faire découvrir et partager des fromages au goût authentique ! D’ailleurs, pour être au plus près de vous et parce que le contact humain est essentiel, Chez Jeannot se déplace dans les marchés de la région : Pibrac, Colomiers, Lévignac, Léguevin. Une qualité et un détail du service que Laurent Delmas a développé avec la cave à vins, pour vous proposer les mariages idéals entre fromage et vin !

 

Pour la Saint-Valentin pensez au plateau dégustation qui allie charcuteries, fromages, vin et dessert le tout pour 40€ à 2 !

 

 

Chez Jeannot
13, allée de Catchère
31770 Colomiers
05 61 78 28 31 – www.fromagerie-jeannot-31.com
Facebook : @fromageriejeannot31

Share

La communication, ça n’amène que du bon

Parce que la communication aussi, ça aide à l’organisation. Si on tente de tout faire seul à la maison, surtout lorsque l’on vit à plusieurs, cela peut vite devenir un casse tête. Il ne faut donc pas hésiter à demander de l’aide. Inclure les personnes qui vivent avec nous dans notre organisation de la maison, c’est la simplifier pour tout le monde. Mais comment communiquer efficacement ?
Comme on est des humains, cela tombe bien, on peut tout d’abord utiliser la parole pour s’organiser. Sinon, il est possible de le faire par des petits mots « pense-bête », qu’on laisse à un endroit visible pour demander à un de nos colocataire de faire telle ou telle chose. Il est ensuite bien entendu conseiller d’adapter le planning des tâches au nombre de personnes qui participent à l’organisation de la maison. Et enfin, le célèbre SMS est tout aussi efficace pour rappeler à sa moitié d’aller faire les courses ou de vider le lave-vaisselle.

 

Les taches du quotidien aussi, ça se planifie !

Si on veut que notre organisation reste béton toute l’année, l’idéal c’est de planifier les différentes choses que l’on doit faire au cours de notre semaine. Commencez par faire une liste de vos devoirs quotidiens à la maison : les courses, le ménage, les lessives, sortir les poubelles, la cuisine etc… Quand votre liste est complète, réfléchissez à la fréquence à laquelle vous devez accomplir ces missions. Combien de fois je dois faire des courses ? Quel jour je peux faire mes machines ? Trouver le rythme qui vous correspond et qui correspond à votre emploi du temps. Il ne vous reste plus qu’a vous faire un joli « Planning des Taches », et à l’accrocher dans un endroit de la maison où vous le verrez facilement. Vous pouvez même programmer des rappels sur votre téléphone, pour les plus têtes en l’air. Sinon, il existe un tas de supports « tout prêts », sur lesquels vous pouvez vous appuyer pour  noter l’organisation de vos tâches. Vous pourrez ainsi les renouveler chaque semaine (ou mois), sans avoir à tout recommencer.

Enfin, n’hésitez pas à décliner les listes, qui vous facilitent la vie : les repas de la semaine, les courses, les valises lorsque vous partez en voyage… Et au bout de quelques mois, vous vous rendrez compte que l’organisation sera encrée en vous : même plus besoin d’y réfléchir !

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

  • Un des meilleurs moyens de rester organisé chez soi, c’est au fond de tolérer un peu de laisser aller. Si on cherche à ce que rien ne dépasse, c’est nous qui finissons par être dépassés ! N’oubliez pas que la maison reste un lieu de vie et cela implique parfois un peu de bazar et de désordre. Mais au fond ce n’est pas si grave, car ce qui compte c’est de se sentir chez nous, comme un poisson dans l’eau !

 

  • Le Bullet Planner est un agenda nouvel génération, qui permet non seulement de gérer votre emploi du temps, mais également de suivre mois après mois votre évolution personnelle. Vous pouvez en effet y noter vos envies (cinéma, littérature, voyages, musiques) mais aussi vos objectifs (faire du sport, manger équilibrer, arrêter de fumer,…) et de les évaluer au quotidien. Il peut aussi vous servir pour noter vos dépenses, vos devoirs, vos sorties, ce que vous avez fait dans une journée… Un moyen d’organisation et d’expression qui en séduira plus d’un. Vous pouvez en trouver dans le commerce, mais un grand nombre de vidéo sur Youtube expliquent comment fabriquer le sien. Ça vous tente ?

 

Et bien voilà, l’organisation n’a plus de secret pour vous ! Vous êtes parés pour attaquer l’année avec de bonnes disposition et en savourer chaque  instant. On vous l’avait dit : être organisé, ça fait gagner du temps ! Vivement l’année prochaine, pour faire le point sur nos bonnes résolutions.
Et recommencer !

Share

Quand on est élève de 4ème ou 3ème, le monde du travail paraît bien loin. Mais c’est à ce moment-là que le système scolaire demande à ces jeunes de se positionner en termes d’orientations et de choix de métiers. Nous pensons que partager un peu de notre expérience pourra les aider à choisir ou, du moins, à y voir plus clair.

C’est ainsi que les membres du club organisent bénévolement, depuis 5 ans, avec l’aide des équipes éducatives et le service emploi de la Ville de Colomiers, une soirée d’informations sur les métiers et les orientations destinée aux élèves de 4e et 3e des collèges de la commune de Colomiers.

Le but est de donner une vision moins institutionnelle de parcours éducatifs, grâce aux témoignages de membres du CEO qui ont eu des parcours atypiques et ont des métiers dont certains collégiens ignorent l’existence. Nous souhaitons ainsi aborder des points tels que :

  • L’attitude volontaire

  • L’amour du travail

  • La motivation

  • L’apprentissage

  • L’envie de croire en soi

  • Le respect du rythme de chacun

  • L’ouverture à la mobilité

  • Les métiers manuels

  • La possibilité de faire évoluer son parcours dans le temps

  • Les métiers hommes/femmes

  • Ouvrir la curiosité des jeunes

  • La mobilité

La particularité de cette soirée est d’être concrète et au plus proche du monde du travail : chaque membre du club, à travers une thématique, présente son parcours scolaire et professionnel. Des apprentis viendront également parler de leur vécu.

Par le côté participatif, les élèves et leurs parents pourront poser toutes les questions qu’ils jugent nécessaires et, par la suite, prendre rendez-vous avec les conseillers d’orientation pour affiner leur projet d’orientation.

A l’issue des témoignages, les participants pourront continuer les échanges autour d’un cocktail et rencontrer les divers exposants : membres du CEO pour avoir de plus amples renseignements sur les métiers (bâtiment, logistique, hôtellerie-restauration, industrie, notariat, ….), les CFA, le Conseil Régional (section apprentissage), le CIO, ….

Cette année, dans le cadre du partenariat initié entre la ville de Tournefeuille et le CEO, nous avons décidé d’organiser la même manifestation sur le territoire Tournefeuillais.

« Métiers et orientations …, je prépare mon avenir »

A destination des élèves des collèges de 4ème et 3ème et de leurs parents des communes de Tournefeuille et Colomiers

  • Mardi 30 Janvier 2018 : Salle jaune du Phare – 32 Route de Tarbes – Tournefeuille

  • Jeudi 1 Février 2018 : Salle Satgé – 8-10 Avenue Yves Brunaud – Parc aéronautique – Colomiers

Share

 

Le concept de Repair café est né en 2007 aux Pays Bas. Il en existe désormais 1450 partout dans le monde. C’est suite à un appel à projet de la mairie de Colomiers que le génial Benjamin Masdoua présente cette initiative. Séduis par l’idée et le professionnalisme du jeune homme, ils valident sa proposition en conseil municipal. Créé le 9 mars 2017, le Repair Café de Colomiers commence à avoir une jolie notoriété. J’ai donc tout naturellement cassé mon mixeur avant d’aller rencontrer son fondateur.

Une valse à 3 temps

Mais un Repair Café c’est quoi ? Sur le papier c’est un groupe de bricoleurs qui vous proposent des sessions gratuites de réparation d’objets (mon mixeur par exemple). En application c’est bien plus que ça. En effet, on vous apprend ici à réparer vous même ! Souder un circuit imprimé, remplacer une platine de fixation, tout est envisageable et encadré par cette équipe de Géo Trouvetout.

Le but de ce mouvement va au delà de la simple remise en état des objets. Considérer la réparation comme une autre façon de consommer, arrêter de considérer la poubelle comme unique option en cas de problème, voilà le second pilier du Repair Café. Ce concept est d’autant plus important que de nombreux jeunes viennent aux réunions. Ils peuvent au passage réviser leurs cours de physique et de méca avec des applications concrètes.

Le 3ème objectif de l’association est de créer du lien social entre des participants. Chaque session se déroulant dans une maison citoyenne différente, elle pousse les intervenants à rencontrer de nouvelles personnes. Ce moteur de mixage social génère des échanges géographiques, sociaux et générationnels on ne peux plus importants pour la cohésion d’une commune. Que ce soit sur les axes environnementaux, sociaux ou éducatifs, le Repair Café est un modèle d’harmonie…

Bien sur, le concept connaît ses limites. Certains objets ne sont pas réparés mais le taux de réussite est de 60% ! Plutôt pas mal ! De plus, même si un grille pain finit à la poubelle, son propriétaire ne sera pas venu pour rien car il aura gagné en connaissances et en lien social. N’est ce pas là la plus belle des récompenses ?

Ps : mon mixeur n’est plus cassé.

 

http://www.repaircafecolomiers.org/

Facebook : Repair Café Colomiers

Prochaine session le samedi 10 février de 14h à 18h à la Maison Citoyenne de Saint-Exupéry

Share

 

Maintenant que vous êtes des as de l’organisation au travail, il est temps de s’attaquer à celle de la maison. Le but n’est pas ici de devenir des fées du logis, mais plutôt de vous montrer comment, avec de petits gestes, on peut rendre la logistique quotidienne facile et pratique pour tous. Un bon moyen de se sentir bien chez soi, que vous viviez seul, en famille, en colocation ou en couple. Trêve de bavardages, on se lance !

 

Place au tri !

Beaucoup de personnes ont un penchant très prononcé pour l’accumulation d’objets, et une peur panique de se séparer de leurs affaires, même si elles ne leur servent plus depuis des années. La solution, c’est le « Grand Ménage de Printemps » ! C’est pas compliqué : on prends des sacs poubelles, des cartons, et on se décide : ça je garde, ça je donne, ça je jette. Au début ça peut être dur de se séparer de certaines choses même si on ne s’en sert plus depuis longtemps. Pour vous aider, posez vous la question « quand l’ai-je utilisé pour la dernière fois ? ». La réponse devrait vous apparaître simplement, et vous aider à aire votre choix. Dites vous en plus de cela qu’en donnant les affaires dont vous ne vous servez plus, vous ferez surement des heureux !

Ensuite, l’idéal c’est de ranger régulièrement sa maison ou son appartement, pour les garder le plus net et agréable possible. C’est dingue, mais il semblerait que ranger au fur et à mesure soit bien plus efficace qu’un énorme déblayage après des semaines de procrastination ! Pour vous aider à garder votre « chez vous » en ordre, voici une dernière astuce : trouver une place pour chaque chose. Cela vous donnera bien plus de  repère pour fixer l’organisation matérielle de votre maison. Comme dit le proverbe : « une place pour chaque chose, et chaque chose à sa place ».

 

Home Sweet Home

Lorsque l’on vit tout seul, il est facile de créer un environnement à notre image, qui nous corresponde. On peut choisir notre aménagement, ameublement, ce que l’on accroche au mur, bref, on peut mettre notre pâte. Mais quand on vit avec d’autre personnes (notre famille, nos colocataires…), cela peut devenir complexe de se sentir chez soi, de se trouver dans un environnement qui nous ressemble. L’idée ici, c’est donc de se créer des endroits (sa chambre, un bureau, un coin du salon..) où l’on va pouvoir refaire un cocon. De cette manière, vous aurez beaucoup plus de  facilité à vous tenir à votre organisation, et vous aurez envie de garder votre maison toute rangée, parce que vous vous sentirez chez vous.

Autre astuce importante, pour se donner envie de tenir un lieu de vie ordonné, c’est de le remettre à neuf ! Cela passe par le tri, mais aussi par l’agencement des meubles, le style de déco, les objets que l’on met chez nous. Il ne faut pas hésiter à changer leur place et les renouveler, pour donner un « coup de pep’s » à notre environnement. Profitez par exemple des changements de saison pour raviver votre intérieur, tantôt de couleurs chaleureuses en hiver, tantôt de motifs fleuris au printemps. Ça fait du bien au moral, et ça motive pour rester organisé, au fil de l’année !

 

Share

 

Parce qu’à partir du collège, c’est important d’adopter les bons réflexes pour rester au niveau toute l’année. Lorsque l’on prend les meilleures habitudes assez tôt, on arrive généralement à les tenir bien plus longtemps. Alors, que vous soyez parent, étudiant(e), lycéen(ne), ou collégien(ne), les conseils à venir ne pourront que vous aider à réussir ! S’organiser pour mieux apprendre ? Comme si ces deux notions pouvaient aller ensemble.. Et pourtant, elles sont de bonnes copines ! On vous le prouve ?

 

Faire des fiches, c’est barbant, ça prend du temps, ça sert à rien de recopier un cours qu’on a déjà écouté ET écrit une fois. Mais quand on s’y met, on  se rend vite compte qu’on ne pourra plus s’en passer. Un fluo, des fiches Bristol, un peu de bonne volonté et hop, le tour est joué ! Lire et écrire les  informations les plus importantes du cours, ça permet non seulement de se les remémorer, mais surtout de les retenir. Une fois que vous avez votre résumé de cours fiché, que vous l’avez appris et que le contrôle est passé, l’idéal c’est de la ranger dans un classeur ou un trieur, matière par matière. Comme ça, quand les épreuves du Brevet, du Bac’, des partiels et concours arrivent, on est bien content de ressortir nos petites fiches, de les relire tranquillement, sans avoir à ré-apprendre des tartines de cours, qu’on finira par oublier très vite !

 

Qui ne s’est jamais entendu dire par un professeur « bien écouter en cours, c’est déjà 50% du travail de fait » ? Et bien ils ont raison ! Apprendre et  retenir un cours est beaucoup plus simple lorsque l’on décide de se concentrer un peu et d’écouter son prof parler de la vie de Napoléon ou de trigonométrie. Pour rentabiliser ce temps passé à écouter, le mieux, c’est  de prendre quelques minutes le soir pour relire les leçons vues pendant la journée, et refaire si besoin les exercices que l’on aurait pas compris… Quand la leçon est terminée, tu fiches le tout, et en route pour le 20/20 !

 

« Bon allez, encore un épisode de Grey’s Anatomy, et je me remet sur mon devoir de physique… ». Même quand vous vous faites cette réflexion, vous y croyez peu. En même temps, il faut avouer que les tentations sont nombreuses pour nous empêcher de nous mettre au travail : l’ordinateur, le téléphone, la télévision, les jeux vidéos, la piscine en été, les magazines… Alors que faire ? Commencez par éteindre ou éloigner toute source de tentation qui pourrait vous détourner de votre tâche.  D’ailleurs, il existe des logiciels et applications qui permettent de verrouiller vos appareils électroniques ou votre connexion Internet pendant un temps que vous déterminez. Parfait pour se motiver ça ! La deuxième chose à faire, c’est d’essayer de se trouver dans un environnement que l’on va associer au travail, et non à la détente. Et ce n’est pas si compliqué que ça : travailler sur son bureau (rangé bien sur) plutôt que sur son lit, se rendre à la bibliothèque, en salle d’étude, dans des espaces de co-working… Il faut profiter des  lieux à votre disposition, qui vous aideront à vous mettre dans de bonnes conditions de travail !

Share

C’est bien connu, quand arrive le début de l’année, il s’accompagne souvent de bonnes résolutions. Bouger plus, arrêter de fumer, manger moins (de chocolats), lire plus souvent, avoir de meilleures notes… On les connait toutes, mais arrive-t-on à les tenir ? Un peu compliqué parfois, n’est-ce pas ? Et si cette année on se lançait le défi de rester bien organisés tout au long de l’année… Impossible, pensez-vous ? Pourtant, avec les bonnes astuces et de bons conseils, l’organisation peut devenir un jeu d’enfant ! Et cela tombe bien car la rédaction les a débusqué pour vous, et vous les livre au fil des pages de ce dossier. Fini les montagnes de papiers qui s’entassent sur notre bureau, les moments de stress avant de rendre une présentation importante, la démotivation face aux taches ménagères, la grise mine quand il faut VRAIMENT se mettre à ranger parce qu’on s’est laissé déborder… Quelques conseils simples à appliquer à la maison et au travail, pour vivre l’année 2018 pleinement, car au fond « être organisé, c’est aussi avoir plus de temps ». Plus de temps pour soi, ses proches, les autres, ses loisirs, ses passions. L’organisation est la clé d’un quotidien plus agréable, mais aussi de la réussite. Alors, motivés pour les tenir cette année, vos bonnes résolutions ? La rédac’ est prête à vous aider, car impossible n’est pas Diagonale!

Un espace de travail qui ne ressemble qu’à moi.

La première étape lorsque l’on veut être ordonné et performant, c’est d’agencer son espace de travail, de sorte à le rendre agréable et l’adapter à notre
façon de réaliser les différentes taches que l’on a à accomplir au quotidien. Cela peut passer par de la décoration (affaires personnelles, photos, tickers,
plantes, gadgets…), la manière dont les meubles sont positionnés (lorsque l’endroit où l’on travaille le permet), ou même des odeurs qui vous plaisent (parfum, huiles essentielles, fleurs…). Le but est de créer un environnement à la fois motivant et rassurant, qui vous donne envie d’y passer du temps. Un bureau impersonnel et froid ne vous encouragera pas à donner le meilleur de vous même, tandis que dans un lieu qui vous ressemble, vous aurez bien plus la pêche ! Une fois votre lieu de travail est agencé à votre goût, il faut essayer de le garder en bon état. Et la meilleure des technique pour cela, c’est de trier et ranger régulièrement pour ne pas se laisser déborder, et éviter la grand pile de dossier non-traités, où le neuf se mélange à l’ancien, et le futile à l’important. Essayez de vous fixer un moment dans la semaine que vous pourrez consacrer à trier et classer ce qui doit l’être, comme le vendredi en fin de journée, avant de quitter votre lieu de travail. En arrivant le lundi matin, vous serez d’autant plus heureux de voir un espace de travail ordonné. Rien de tel pour commencer la semaine du bon pied !

 

Planning et compagnie

Maintenant que notre espace de travail est au top, on peut s’attaquer à la gestion de notre temps de travail, autrement dit, le planning. Voici 3 astuces qui vous aideront sans aucun doute à gérer vos différentes missions, qui sans organisation, peuvent vite devenir un enfer !

– Commencez tout d’abord par lister les taches que vous avez à faire au long de votre journée, de votre semaine. Si elles sont longues à réaliser, n’hésitez pas à les décomposer, pour avoir un aperçu du temps que vous allez devoir y consacrer. Mais ce n’est pas tout ! Il faut ordonner vos missions de la plus importante à la moins urgente. Eh oui, on s’attaque d’abord aux taches les plus complexes et pressantes, avant de se laisser un peu de tranquillité avec du plus facile.

– Pensez à vous laisser du temps pour chaque tache que vous devez accomplir. Comme dit le proverbe, « rien ne sert de courir, il faut partir à point ». C’est bien vrai, si vous savez vous donner le temps nécessaire et anticiper un minimum, il est facile de ne pas se retrouver dépassé par son travail. A vouloir tout faire en même temps, on se fini par ne plus savoir où donner de la tête. Alors on se pose, on fait chaque
chose en son temps et on se laisse le temps de bien le faire. Ça semble plutôt logique, non?

– Essayez de déterminer les moments où vous êtes le plus actif, le plus opérationnel dans votre travail. On ne fonctionne pas tous de la même manière, certains seront très proactifs le matin, d’autres en fin de journée, voire le soir. Essayez de caler la réalisation de vos taches en adaptant : effectuez celles qui demandent le plus de concentration et d’efficacité dans les moments où votre cerveau bouillonne.

Share