Tag

santé

Browsing

 

L’hiver et le froid sont bien implantés, les maladies hivernales aussi : rhume, grippe, angine, rhino-pharyngites… des noms qui nous rebutent au moins autant qu’ils se propagent vite ! Entre le travail, l’école, les transports en commun et votre chez vous, tout est fait pour que vous n’échappiez pas au nez rouge de Rudolphe (le petit renne) qui renifle toute la journée…

Pour y faire face tout le monde à sa méthode : aller chez le médecin, à la pharmacie, prendre des médicaments… Le problème pour moi et mon pauvre nez qui coule, c’est que la publicité du gouvernement « les antibiotiques c’est pas automatique » trotte continuellement dans ma tête.

 

Du coup, direction nos copains de chez Biocoop avec leur produits naturels et leur recettes de grand-mères !

Voici ce qu’on a retenu :

  • Les agrumes c’est la vie. Parce que l’hiver c’est aussi la fatigue et un manque de soleil, la vitamine C des agrumes donne le petit coup de pouce en plus.
  • Les abeilles sont nos amies. Gelée royale, miel, pollen tout est bon à prendre pour stimuler votre organisme, tant physiquement qu’intellectuellement. (On vous a mis un exemple de produits qui dépote en photo)
  • L’eucalyptus n’est pas exclusif aux koalas. Les feuilles utilisées en infusion ou en gélules aident à soigner votre appareil respiratoire : bronches, nez bouchés…
  • La coriandre vous aime. En tisane, elle fait des merveilles contre la grippe et surtout, elle atténue les courbatures qui s’en suivent. Rien que pour ça on part en acheter 20 paquets… juste au cas où !
  • Le thym est multifonction. En plus d’agrémenter parfaitement vos grillades, le thym est LA plante miracle pour l’hiver, car elle apaise les inflammations légères de la gorge (toux, enrouements…).

 

Bien entendu, si vous avez de la fièvre nous vous invitons à consulter un médecin. De même, si votre état ne s’arrange pas au bout de quelques jours n’hésitez pas à prendre contact avec un professionnel !

Share

 

Pour faire face aux supports numériques actuels qui nous accompagnent au quotidien, les professionnels de l’optique doivent constamment performer en matière d’innovation et de produits de qualité. Les opticiens d’«Optique Colomiers » ont choisi les verres dernière génération d’Essilor.

 

Une marque leader qui garantit le meilleur confort aux clients, avec des produits techniques fabriqués en France. Des verres ensuite taillés au sein de la boutique columérine, après un calibrage précis effectué via une colonne de centrage disponible en magasin. Un contrôle gratuit de la vision est également proposé en boutique, pour une prise en charge exhaustive. Depuis 1966, cette enseigne spécialiste de l’optique est reconnue à Colomiers, et  a désormais tout de l’artisan 2.0.

 

Des produits et équipements dernières générations, mais aussi des offres novatrices. C’est le cas de la garantie « Pass Santé Visuelle », qui s’adapte à tous les budgets et permet de nombreux avantages. Trois opticiens lunetiers qui demeurent une référence dans le secteur, pour leur sens du conseil, mais aussi la variété de leurs modèles. Des collections exclusives, et des marques originales allant du créatif australien Jono Hennessy, au coloré hollandais Dutz. « Optique Colomiers » fait cependant la part belle au « made in France » ; avec des marques comme Dilem, Pop, ou encore Minima. Des capsules qui proposent des montures décalées, modes, et en séries très limitées pour certaines.

 

Et tandis que cet hiver se veut rétro, minimaliste, et tend vers des formes rondes, l’incontournable « couture chic » n’est pas délaissé : Nina Ricci, Zadig et Voltaire, ou encore Sonia Rykiel trônent pour satisfaire les looks les plus glam. Du côté des verres teintés, la Roll Royce de la solaire Maui Jim a aussi sa place dans les rayons. Autant de produits « must have » de saison à retrouver chez ces opticiens agréés mutuelles. Les petits budgets ne seront pas en reste, puisque l’enseigne propose un système de forfait à 59 euros avec verres et montures.

 

Optique Colomiers
119 Rue Gilet, 31770 Colomiers
05 61 78 06 55
http://www.optiquecolomiers.fr/

Share

 

Plus d’un Français sur deux porte, aujourd’hui, des lunettes de vue ou des lentilles. Avec 71% de consommateurs, la France est loin devant la moyenne européenne qui se situe à 63%. 

Un chiffre en adéquation avec les besoins actuels ; en effet face à la multiplication des supports numériques et aux écrans, la demande augmente et nos binocles sont encore de beaux jours devant eux. D’après une étude menée dans le cadre du Salon international professionnel de l’optique lunetterie, 69% des lunettes sont utilisées pour regarder la télé, 67% pour lire, et 62% pour le travail en bureau. Ce sont en tout 11 millions de paires vendues chaque année dans l’hexagone. Une nécessité pour le consommateur de plus en plus séduit par le caractère tendance de ce produit. Aux inspirations rétro, plutôt classiques, originales, ou laissant place aux facéties des créateurs, les lunettes ont plus que jamais le vent en poupe. En moyenne, les Français dépensent 337 euros pour des lunettes de vue, et 100 euros pour des solaires. Ces dernières ont cependant moins la cote dans l’hexagone, puisqu’on compte seulement 49% de porteurs en France, contre 56% en Europe.

 

Entre tendances & innovations

Face à la large gamme proposée par les enseignes et les sites internet, pas évident de trouver la perle rare. Un produit mode qui n’en demeure pas moins technique, et qui nécessite les conseils d’un professionnel de l’optique pour orienter son choix. Côté vue, les verres correcteurs représentent 59% des ventes en boutique et se distinguent de par leurs nombreuses caractéristiques. Des verres de plus en plus performants qui boostent le marché de l’optique. Forts de constantes innovations, ils sont le support de plus en plus de traitements : anti-reflets, anti-salissure, anti-rayures, polarisants, amincissants, photochromiques, antibuée, anti lumière bleue ou encore hydrophiles. Indispensables, ils vont impacter sur le confort de l’utilisateur, de par leur capacité de résistance aux chocs, mais aussi sur l’esthétisme.

 

Du côté des montures
En matière d’esthétique, les montures ne sont pas en reste. Tandis que plus de 70% de la population française porte des lunettes, les looks et les tendances font la part belle à cet accessoire devenu un it du prêt à porter. Les solaires, quant à elles, occupaient une place de choix lors des dernières fashion weeks. Comme pour les lunettes de vue, la tendance est au rétro et plus particulièrement aux années 90. Difficile cependant de faire son choix : rond psychédélique, aviateur intemporel, ou papillon vintage… une fois de plus faites confiance aux experts qui vous conseillent en fonction de la forme de votre visage, votre carnation et votre personnalité.

Share

DES PRIX DE 20 À 30% PLUS ÉLEVÉS

En moyenne, les produits issus de l’agriculture biologique affichent des prix de 20 à 30% plus élevés que leurs homologues dits conventionnels. Ils sont identifiés a minima par le label Agriculture Biologique (AB), propriété exclusive de l’Etat, garantissant un mode de production respectueux de l’environnement et du bien-être animal.

Un surcoût aisément explicable

Cinq raisons essentielles avancées : un mode de production requérant plus de temps, de main-d’oeuvre et d’espace; des rendements généralement moins élevés que dans les exploitations classiques ayant recours aux fertilisants et pesticides chimiques ; des contrôles nombreux assumés par chaque opérateur de la filière ; des coûts logistiques de collecte plus importants et enfin la réalité d’une agriculture bio peu soutenue financièrement par les pouvoirs publics, contrairement à l’agriculture conventionnelle dont les coûts cachés pèsent sur la société.

1 – BIOCOOP DÉFEND UNE BIO ACCESSIBLE… MAIS EXIGEANTE

Parce que la course effrénée au prix le plus bas a toujours un coût collectif – environnemental et social – pas question pour Biocoop de vendre des produits bio à n’importe quel prix. La coopérative négocie de façon durable avec ses producteurs et fournisseurs, dans le respect de ses valeurs : développement des filières bio, solidarité avec les agriculteurs, valorisation des produits locaux et de saison…

2 – “LA BIO, JE PEUX”  FACILITE L’ACCÈS À LA BIO EN RESPECTANT LES PRODUCTEURS

Sur tous les produits de sa gamme La bio, je peux ! Biocoop veille à rendre accessibles les produits de base à des prix qui restent dans une fourchette maximum de + 15% par rapport à ceux des offres bio des GMS.

3 – BIOCOOP AIDE LES CLIENTS À FAIRE LE BON CHOIX

Pour aider le consommateur à mieux maîtriser son budget “bio”, à opérer des choix entre les aliments et à imaginer des recettes simples et peu chères, les vendeurs des magasins Biocoop sont de bons conseils. A suggérer par exemple : Manger bio c’est mieux de Claude Aubert

mangerbiocestmieux.fr

[Vrai] ou [Faux]

LE “ZÉRO CHIMIE” A UN COÛT  [VRAI]

Le label AB garantit un mode de production fondé sur la non-utilisation de produits chimiques de synthèse, la non-utilisation d’OGM, le recyclage des matières organiques, la rotation des cultures et la lutte biologique. Un mode de production respectueux de l’environnement qui implique des coûts de production plus importants qu’en conventionnel.

ON PEUT MANGER BIO SANS SE RUINER [VRAI]

Il suffit pour cela d’adopter quelques règles simples, comme acheter plus de produits en vrac (jusqu’à 30% moins chers), consommer moins de produits à base de viande ou manger davantage d’aliments semi-complets ou complets, bons pour la santé et à effet de satiété plus rapide.

LES PESTICIDES N’ONT PAS DE COÛTS INDUITS [FAUX]

Une étude de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) a analysé les coûts induits, pour l’économie nationale, par l’utilisation des produits phytosanitaires dans l’agriculture. Le rapport coûts-bénéfices est largement défavorable en raison d’importantes dépenses cachées: environnementales ou sanitaires, par exemple pour assainir les eaux contaminées.

MANGER BIO N’AGIT PAS SUR LA SANTÉ [FAUX]

Une étude de l’Université de Newcastle, au Royaume-Uni, démontre que les aliments bio sont meilleurs sur le plan nutritionnel que les produits issus de l’agriculture conventionnelle. Ils contiennent plus d’antioxydants et moins de métaux lourds ou de pesticides.

 

Biocoop Colomiers

2-4 avenue André Marie Ampère

Tél. 05 61 49 14 74

 

Biocoop Tournefeuille

110 avenue du Marquisat

Tél. 05 61 07 41 77

 

Biocoop Purpan

5 rue Georges Vedel – 31300 Toulouse

Tél. 05 34 36 61 01

 

Biocoop Montredon

2 rue d’Ariana 31240 l’Union

Tél. 05 62 30 33 60

 

Share

Glamour, chics, tendances, sportives, intellos, rigolotes, strictes, sophistiquées, elles peuvent être tout ceci et bien plus encore… En acétate, en titane, en fibre de carbone ou même en bois, elles sont fabriquées à partir de tout cela pour votre plus grand confort… Carrées, rondes, ovales, en forme de papillon, petites ou larges, elles se déclinent en fonction de la forme de votre visage… Avez-vous deviné ? Dès les premiers rayons de soleil, la plupart d’entre vous y repense alors que c’est toute l’année qu’il faudrait compter avec elles. Elles sont là pour vous protéger mais également préserver ce qui n’a pas de prix à vos yeux… De nos jours encore, et malgré les mises en garde de nombreux professionnels, elles sont considérées avant tout comme un simple accessoire de mode, favorisant plus leur look que leur protection… Indispensables au quotidien, aussi bien à la ville, la mer, la montagne ou sur la route, les solaires sont là et les nouvelles collections ont fait leur apparition dans la vitrine d’Optique Colomiers. 

La bataille des marques fait rage dans les rayons d’Optique Colomiers… de grandes marques comme Ray Ban, Maui Jim, Guess, Police, Nina Ricci, etc., mais aussi d’autres qui commencent à percer doucement le bout de leur nez sur le vôtre, comme Web, Simple, etc… Il y en a vraiment pour tous les goûts mais aussi tous les budgets et pour tout le monde. Protéger les yeux de ces dames, ces messieurs mais aussi et surtout, ceux des plus jeunes (gamme Julbo)…

Car s’il faut des lunettes de vue seulement à certains d’entre vous, les solaires elles, ce n’est optionnel pour personne, c’est indispensable à tout le monde ! Pour « bien » les choisir, il vous suffit juste de penser à luminosité et ultra-violets. En dehors de cela, si c’est le style qui dirige votre choix, vous allez être ravi. Les solaires comptent désormais sur les options pour se démarquer les unes des autres…  La protection bien sûr (3 la plus courante) mais aussi la polarisation des verres qui lutte très efficacement contre l’éblouissement, les verres dégradés (foncé en haut, plus léger en bas) pour lire et voir sans soucis d’accommodation et même les dernières tendances de l’été, les verres miroités pour cacher aux yeux des autres ce que regardent les vôtres !

Sachant tout ceci, n’avez-vous jamais eu envie de créer votre paire de lunettes de soleil de A à Z ? Une paire unique et 100% personnalisée ? Direction votre boutique Optique Colomiers, Jean-François, Thibault et Lise vous attendent pour vous en mettre plein la vue…  Ces opticiens mettent un point d’honneur à vous conseiller et sélectionner chaque jour des nouveautés ou accessoires pour vous faciliter le quotidien. C’est ça aussi, des opticiens proches de vous !

Optique Colomiers

119 rue Gilet

Tél. 05 61 78 06 55

Ouvert du lundi au samedi 

de 9h/12h30 et de 14h30 à 19h

www.optiquecolomiers.fr

Suivez l’actu de la boutique sur Facebook

Share

Cette semaine (qui se résume plus à un week-end prolongé) consacrée à l’alimentation du jeune enfant  vous propose deux rendez-vous au cours desquels vous pourrez en apprendre d’avantage et poser vos questions à des professionnels, pour être sûrs de ce que vous faites.

 

Jeudi 11 mai

► Conférence – débat, 18h30, Salle Pierre Satgé

Dès la naissance, manger est une des activités préférées de l’enfant. Les habitudes alimentaires évoluent avec l’âge et les changements sont nombreux. En tant que parents, beaucoup de questions se posent : à quel âge introduire de nouveaux aliments ? Comment réussir au mieux la diversification alimentaire ?

Au programme de cette conférence : le comportement alimentaire de l’enfant, l’alimentation lactée exclusive, la diversification, les repères nutritionnels en fonction des âges, l’équilibre alimentaire sur une journée et un instant pratique avec une élaboration de menu.

Intervenantes : Dr Christine CHollet, pédiatre et Maryse Fouroux, diététicienne.

 

Samedi 13 mai

► Spectacle ” A table Zoé” et animations, 10h, 15h30 et 17h, Salle Pierre Satgé

Une petite fille qui ne veut pas manger de l’égumes, un petit  chapardeur, un champignon magique, une table très capricieuse, un torchon-surprise et… des carottes malicieuses ! Laissez cuire 30 minutes à feu vif et vous obtiendrez… un spectacle magique et coloré, saupoudré d’humour et de poésie.

Pour assister au spectacle, une inscription est obligatoire avant le 12 mai, sur internet atablezoe13mai.ovh ou par téléphone 04 99 58 88 90

 

 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site internet de Colomiers

Share

Du 15 au 29 mai, 300 dermatologues en France vous proposent des dépistages des cancers de la peau à l’occasion de la Semaine de prévention et dépistage des cancers de la peau.

Les médecins mobilisés pour cette opération seront tous bénévoles, aussi, au cours de ces visites, ne seront délivrés aucun traitement ou ordonnance. Si quelque chose est détecté ou suspecté, le médecin avec qui vous serez en consultation vous fournira une fiche pour vous permettre de prendre rendez-vous avec le dermatologue de votre choix pour une consultation “traditionnelle”.

Pour participer à cette semaine de dépistage et voir un médecin, il vous faut impérativement vous inscrire. Pour ce, deux solutions : sur le site internet www.dermatos.fr ou par téléphone au 0805 53 2017. Une fois votre inscription faite, vous recevrez par mail ou sms la confirmation du lieu, de la date et de l’horaire de votre rendez-vous ainsi qu’un identifiant qu’il vous faudra présenter au médecin. Sans ces informations, vous ne serez pas reçu en rendez-vous (attention, l’identifiant fournit est personnel).

 

Pour plus de renseignements sur cette opération, n’hésitez pas à vous connecter sur le site internet www.dermatos.fr

Share

La digitalisation n’a pas échappé au monde des opticiens… De nos jours, l’optique doit sans cesse évoluer pour leur permettre de s’approprier pleinement toutes les nouvelles technologies. Etre créatif, briser l’uniformité des linéaires et repenser l’expérience d’achat de montures, aussi bien du côté client qu’opticien, est la grande nouveauté 2017 chez Optique Colomiers. Pensée pour votre confort et réaliser au mieux votre future monture, la nouvelle machine « Eyemap » qui trône fièrement dans le magasin, est un vrai concentré de modernité pour le choix de vos lunettes.

Chez Optique Colomiers, on mise plus que jamais sur la proximité et la relation client/opticien sort des sentiers battus avec cette nouvelle tendance pour choisir vos lunettes. Fini les heures d’essayage perdues, gagnez du temps et du confort avec EyeMap.

Prise de mesures, choix des montures, présentation des différents traitements des verres et en quelques clics grâce à votre passage devant ce bijou révolutionnaire, vous aurez exactement la vision de vos futures lunettes. Bonus, emportez chez vous votre résultat et repensez-y en toute tranquillité. Un acte d’achat transformé en vrai partie de plaisir High Tech, c’est uniquement chez Optique Colomiers. Et ce n’est pas tout… D’autres nouveautés sont d’ores et déjà à découvrir dans votre magasin. Un écran diffuse en permanence des actualités et des conseils concernant le monde de l’optique, des collections exclusives ont fait leur apparition sur les linéaires, aussi bien pour les adultes (Simple, Dutz, IC Berlin, Carter Bond , etc…) que les enfants (Very French Gansters, Ihuman, etc…) et pour finir, Lise, titulaire de son BTS optique, vient renforcer à plein temps le duo Jean-François et Thibault. Une équipe fière de son implication et de sa passion… largement récompensée par des clients fidèles et rejoints bientôt, par les plus curieux d’entre vous !

 

Optique Colomiers
119 rue Gilet – 05 61 78 06 55
Ouvert du lundi au samedi
de 9h/12h30 et de 14h30 à 19h
www.optiquecolomiers.fr
Suivez l’actu de la boutique sur Facebook

Share

pharmacie

Voici la liste “officielle” des pharmacies du secteur VIII Colomiers – Bouconne, qui sont susceptibles d’être de garde les dimanches et jours fériés. Pour connaitre la pharmacie de garde, suivez notre page facebook, notre compte instagram ou téléphonez au RésoGardes au 3237 !

 

Colomiers :

► Pharmacie Barte

Pharmacie des Marots, Place des Marots

05 61 30 20 88

 

► Pharmacie Carnus

Pharmacie de la Bascule, 10 place de la bascule

05 61 78 12 62

 

► Pharmacie Coulie

Pharmacie de la gare, allée du Vignemale

05 61 78 82 02

 

► Pharmacie Julia

Pharmacie du Perget, 4 avenue Andrré-Marie Ampère

05 61 78 05 62

 

► Pharmacie Dubout

Pharmacie du languedoc, 16 place du Languedoc

05 61 78 20 19

 

► Pharmacie Dupre

Pharmacie centrale, 65 rue Gilet

05 61 78 14 17

 

► Pharmacie Masbou

Pharmacie Masbou, 7 allée moselle

05 61 78 21 38

 

► Pharmacie Morera

Pharmacie Altea, 7  bis rue Couderc

05 61 78 09 94

 

► Pharmacie Perrin

Pharmacie du Val d’Aran, 10 allées du Béarn

05 61 78 04 60

 

► Pharmacie Raynal & Rob

Pharmacie du Prat, 124 rue du Prat

05 61 78 02 27

 

► Pharmacie Viale-Fantini

Pharmacie Plein Centre, centre commercial plein centre

05 61 78 56 33

 

► Pharmacie Zenou

Pharmacie de l’Hôtel de Ville, 25 allée du Roussillon

05 61 15 17 84

 

 

Pibrac

► Pharmacie Benhamou & Liguori

Pharmacie du Stade, 1 rue des lucioles

05 61 86 92 83

 

► Pharmacie Tayac

Pharmacie Sainte Germaine, Centre commercial, rue Principale

05 61 86 00 21

 

► Pharmacie Vera-Beral

Pharmacie de Bouconne, centre commercial, 65 route de Toulouse

05 61 86 09 48

 

Léguevin

► Pharmacie Gestas & Montane

Pharmacie de Gascogne, 62 avenue de Gascogne

05 61 86 60 47

 

► Pharmacie Tellez

Pharmacie de la Bastide, 1 rue de la Bastide

05 61 07 53 07

 

Brax

► Pharmacie Pouvillon

Pharmacie du Château, place du château

05 61 86 15 75

Share

Don du sang

Le don du sang en France se définit par l’anonymat, le bénévolat, le volontariat, le non-profit, la sécurité, l’hygiène et la qualité.

L’Etablissement Français du Sang collecte tout type de don de sang, et met en place des campagnes de don tout au long de l’année, dans toute la France.

Quels sont les différents dons, quelles sont les conditions et que  faut-il faire pour pouvoir donner son sang?

 

Les différents dons

Don du sang total :

C’est le don le plus courant, au cours duquel on prélève entre 400 et 500 ml de sang, en fonction du donneur.

Une fois le don effectué, les 3 composants du sang (les plaquettes, le plasma et les globules rouges) sont séparés.

 

Les conditions :

Pour être donneur il faut être majeur et avoir moins de 70 ans, peser au minimum 50kg, se sentir en forme et en bonne santé (si c’est votre premier don, il est important d’avoir votre pièce d’identité avec vous). On note qu’une femme peut donner son sang 4 fois par an, un homme 6 fois, en respectant un délai d’au moins 8 semaines entre chaque don.

Il ne faut pas donner votre don à jeun, ou après un manque important de sommeil, tout comme il ne faut pas avoir consommé d’alcool dans les heures précédent le donc. Il est important de bien boire avant et pendant, et de répondre avec sincérité à l’entretien médical, autant pour vous que pour les personnes à qui votre sang sera destiné. Une fois le don terminé, un temps de repos de 20 minutes est à observer.

 

Don de Plasma

Le plasma est la partie liquide du sang qui contient des protéines utiles pour préparer les vaccins, sérums et autres remèdes médicaux. Lors de ce don, ce sont jusque 750 ml qui sont prélevés au donneur (on prélève le sang, ses composants sont séparés puis les globules rouges et les plaquettes sont restitués au donneur).

 

Les conditions :

Pour donner son plasma, il faut avoir entre 18 et 65 ans. Il est possible de donner son plasma toutes les 2 semaines, dans une limite de 24 fois par an.

 

Don de Plaquettes

Certaines maladies et traitements lourds empêchent le corps de fabriquer des cellules sanguines. La transfusion régulière à ces malades de plaquettes permet d’éviter les risques d’hémorragie, d’où l’importance de ce don, d’autant plus que les plaquettes ne se conservent que 5 jours.

Jusque 650 ml peuvent être prélevés.

 

Les conditions :

Pour donner ses plaquettes il faut avoir entre 18 et 65 ans. Il est possible de les donner jusque 12 fois par an, en respectant un intervalle d’au mois 4 semaines.

 

Le parcours du donneur

Lorsque vous vous présentez sur un lieu pour donner votre sang, vous êtes accueilli par une secrétaire de l’ESF qui enregistre votre inscription. Par la suite, vous devez remplir un questionnaire pré-don, qui sera complété par un entretien confidentiel avec un infirmier afin de s’assurer que votre don ne présente de risque ni pour vous ni pour le receveur. Une fois que vous êtes déclaré apte, vous signez, avec le médecin, une fiche qui matérialise votre consentement.

Ensuite, vous serez accueilli par une infirmière qui prélèvera des tubes d’échantillon pour les analyses de votre sang, puis le don pourra enfin commencer, une une durée moyenne de 10 minutes.

Une fois le don effectué, une collation vous est offerte puisqu’il est important de se restaurer et de s’hydrater après un don. Ceci permet également à l’équipe de collecte de surveiller les donneurs : selon les organismes, un don peut affaiblir…

Pour l’ensemble de ce parcours, il faut compter entre 30 et 45 minutes.

 

5564846604648279249

Share