Tag

santé

Browsing

Avec l’arrivée de l’hiver, les maladies ne sont pas loin… Pour contrer les coups de froids en tout genre dans votre famille, le miel est l’allié idéal ! Un miel Bio est évidemment conseillé pour être sûr que les méthodes d’entretien des ruches et l’aire de production du miel respectent les valeurs du bio et n’utilisent pas de pesticides ! À prendre dans un thé, une tisane, avec de l’eau chaude et du citron, sur des tartines ou à la cuillère ; voici les miels dont vous aurez sans doute besoin, selon leur bienfaits :

  • Acacia : calme la toux, facilite le transit, bon pour les enfants
  • Tilleul : favorise la digestion, antispasmodique, calme les brûlures d’estomac
  • Sapin : stimulant, antiseptique, utile en cas de grippe
  • Eucalyptus : dynamisant, calme la toux, les bronchites et les maladies ORL
  • Lavande : calme la toux, anti-rhumatisme, antiseptique
  • Colza : équilibrant, calmant & relaxant, contre les brûlures d’estomac
  • Citronnier : contre la fatigue, améliore la circulation sanguine, contre les maux de gorge, favorise la digestion
  • Romarin : bon pour l’asthme, régule la digestion et les fonctions du foie, calme la tension
  • Framboisier : tonifiant, calme les maux de gorge, astringent & antiseptique de la zone ORL
  • Thym : calme la toux, aseptisant
  • Châtaignier : Aide à la circulation sanguine

Pour passer un bon hiver, ouvrez-vous bien et choisissez le miel qu’il vous faut !

Share

Selon une étude menée par NutriNet-Santé de 2009 à 2016 sur 68 946 adultes en France (78% de femmes, âge moyen 44ans), la consommation de produits bio réduirait significativement les risques de cancer, notamment le cancer du sein.

De récentes études ont, par ailleurs, démontrés l’incidence des facteurs de risques environnementaux, liés à l’exposition aux pesticides, sur le cancer. De fait, les régulations strictes sur le bio n’autorisent pas l’utilisation d’engrais synthétiques, de pesticides, ni d’OGM et restreignent l’utilisation de médicaments sur les animaux. En conséquences, comparé à une nourriture conventionnelle, le bio contient moins de pesticides, comme le montre le rapport de l’Autorité Européenne de Sécurité Alimentaire de 2018. Ce dernier atteste que 44% des produits alimentaires conventionnels contiennent des résidus de pesticides quantifiables de 1 ou plus, contre 6,5% dans le bio.

L’étude réalisée sur 7 ans par NutiNet-Santé a révélé 1 340 nouveaux cas de cancer parmi ses participants après suivi médical. Elle a ainsi démontré une baisse de 25% des risques de cancer chez les consommateurs réguliers de bio. Plus spécifiquement, 34% de baisse a été observé pour le risque de cancer du sein chez les femmes ménopausées et 76% de baisse du risque de cancer des lymphomes (cancer du sang). Ces résultats sont une première mondiale. Preuve intangible des effets des pesticides sur la santé des consommateurs français et des « producteurs qui sont en première ligne de ces agressions », nous dit Alexandre Poher, responsable du Biocoop de Plaisance. Alors consommons bio !

Share

Dans la noble optique de favoriser l’accès au sport pour tous, l’Union Sportive de Colomiers (USCO) invite tous les acteurs du sport columérin (associations, particuliers, établissements scolaires…) pour échanger sur les sujets qui les préoccupent et imaginer le sport de demain le samedi 10 novembre de 9h15 à 16 sur le complexe de Capitany,

Avec le soutien de personnalités du monde sportif, conférences, témoignages et ateliers d’échange animeront les quatre thèmes de ces assises du sport :

  • la parité dans le sport

  • le sport santé

  • sport et handicap

  • Colomiers à l’heure des JO de 2024

Madame Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers, sera bien entendu présente ainsi qu’une délégation venue de Victoriaville au Québec. Cet échange avec des personnes venues d’un pays aux us et coutumes différents s’annonce fort intéressant dans la mesure où leur façon d’intégrer de le sport dans la vie quotidienne diffère énormément de la notre.

Pour participer, inscription préalable est obligatoire sur le facebook « Union Sportive Colomiers Omnisports » ou par mail usc@free.fr. Renseignements au 05 61 15 49 30

Share

Présent depuis 1966, il était impossible pour nous de passer à côté de Colomiers Basket, club hyperactif à l’équipe féminine senior évoluant en Nationale une, soit la plus haute division Française…

Débordant d’adhérents avec 500 joueurs (encadrés par une centaine de bénévoles), le club réside dans le complexe omnisports René Piquemal mis à disposition par la mairie (à qui on fait un bisou), Il oscille entre autonomie structurelle et entraide humaine avec pour motivation le plaisir de jouer.

À partir du CP et jusqu’au CM2, l’école de basket permet aux petits de découvrir le ballon orange tandis que des sections U13, 15 et 17 assurent la progression jusqu’à la majorité. Le moteur qu’est l’équipe féminine senior ne se cantonne pas au rôle de vitrine. En plus d’aider sur les entraînements, elles viennent sur les matchs voir jouer les plus jeunes, ces derniers leur rendant la pareille lors des rencontres à domicile. À ce propos, le samedi 13 octobre les filles reçoivent Voiron et remettrons la recette de leurs entrées à l’Oncopole de Toulouse pour la lutte contre le cancer du sein.Merci à elles+venez les voir.

Approche globale toujours avec l’existence d’une école d’arbitrage au sein du club. En effet, pas de match sans arbitre, il est donc essentiel de former la relève à ce niveau là. Cohésion toujours avec différentes ententes du club avec ses voisins de Tournefeuille et Blagnac mais également de Toulouse. Ce mutualisme permet de répartir au mieux les joueurs et de répondre parfaitement à leurs attentes en termes de disponibilités ou de niveau de jeu. En gros, malgré un effectif conséquent, il reste de la place pour qui veut s’inscrire.

Le club est constamment tourné vers l’avenir et à la recherche de partenaires. Fortement lié aux associations columérines, il en invite pour présenter leur créations lors des matchs, notamment lors des mi-temps. En partenaires privés, ils sont liés à des structures comme Ovalie Fitness ou encore Little Saigon.

Il est impossible de présenter Colomiers Basket en un seul article tant cette structure a de réalisations et de projets. Voila pourquoi nous y reviendrons prochainement, notamment sur le basket santé…

USC Colomiers Basket
15 Rue Alfred de Vigny, 31770 Colomiers
 05 61 30 15 55
www.colomiersbasket.fr

Fb : @Colomiersbasket

Share

 

L’hiver et le froid sont bien implantés, les maladies hivernales aussi : rhume, grippe, angine, rhino-pharyngites… des noms qui nous rebutent au moins autant qu’ils se propagent vite ! Entre le travail, l’école, les transports en commun et votre chez vous, tout est fait pour que vous n’échappiez pas au nez rouge de Rudolphe (le petit renne) qui renifle toute la journée…

Pour y faire face tout le monde à sa méthode : aller chez le médecin, à la pharmacie, prendre des médicaments… Le problème pour moi et mon pauvre nez qui coule, c’est que la publicité du gouvernement « les antibiotiques c’est pas automatique » trotte continuellement dans ma tête.

 

Du coup, direction nos copains de chez Biocoop avec leur produits naturels et leur recettes de grand-mères !

Voici ce qu’on a retenu :

  • Les agrumes c’est la vie. Parce que l’hiver c’est aussi la fatigue et un manque de soleil, la vitamine C des agrumes donne le petit coup de pouce en plus.
  • Les abeilles sont nos amies. Gelée royale, miel, pollen tout est bon à prendre pour stimuler votre organisme, tant physiquement qu’intellectuellement. (On vous a mis un exemple de produits qui dépote en photo)
  • L’eucalyptus n’est pas exclusif aux koalas. Les feuilles utilisées en infusion ou en gélules aident à soigner votre appareil respiratoire : bronches, nez bouchés…
  • La coriandre vous aime. En tisane, elle fait des merveilles contre la grippe et surtout, elle atténue les courbatures qui s’en suivent. Rien que pour ça on part en acheter 20 paquets… juste au cas où !
  • Le thym est multifonction. En plus d’agrémenter parfaitement vos grillades, le thym est LA plante miracle pour l’hiver, car elle apaise les inflammations légères de la gorge (toux, enrouements…).

 

Bien entendu, si vous avez de la fièvre nous vous invitons à consulter un médecin. De même, si votre état ne s’arrange pas au bout de quelques jours n’hésitez pas à prendre contact avec un professionnel !

Share

 

Pour faire face aux supports numériques actuels qui nous accompagnent au quotidien, les professionnels de l’optique doivent constamment performer en matière d’innovation et de produits de qualité. Les opticiens d’«Optique Colomiers » ont choisi les verres dernière génération d’Essilor.

 

Une marque leader qui garantit le meilleur confort aux clients, avec des produits techniques fabriqués en France. Des verres ensuite taillés au sein de la boutique columérine, après un calibrage précis effectué via une colonne de centrage disponible en magasin. Un contrôle gratuit de la vision est également proposé en boutique, pour une prise en charge exhaustive. Depuis 1966, cette enseigne spécialiste de l’optique est reconnue à Colomiers, et  a désormais tout de l’artisan 2.0.

 

Des produits et équipements dernières générations, mais aussi des offres novatrices. C’est le cas de la garantie « Pass Santé Visuelle », qui s’adapte à tous les budgets et permet de nombreux avantages. Trois opticiens lunetiers qui demeurent une référence dans le secteur, pour leur sens du conseil, mais aussi la variété de leurs modèles. Des collections exclusives, et des marques originales allant du créatif australien Jono Hennessy, au coloré hollandais Dutz. « Optique Colomiers » fait cependant la part belle au « made in France » ; avec des marques comme Dilem, Pop, ou encore Minima. Des capsules qui proposent des montures décalées, modes, et en séries très limitées pour certaines.

 

Et tandis que cet hiver se veut rétro, minimaliste, et tend vers des formes rondes, l’incontournable « couture chic » n’est pas délaissé : Nina Ricci, Zadig et Voltaire, ou encore Sonia Rykiel trônent pour satisfaire les looks les plus glam. Du côté des verres teintés, la Roll Royce de la solaire Maui Jim a aussi sa place dans les rayons. Autant de produits « must have » de saison à retrouver chez ces opticiens agréés mutuelles. Les petits budgets ne seront pas en reste, puisque l’enseigne propose un système de forfait à 59 euros avec verres et montures.

 

Optique Colomiers
119 Rue Gilet, 31770 Colomiers
05 61 78 06 55
http://www.optiquecolomiers.fr/

Share

 

Plus d’un Français sur deux porte, aujourd’hui, des lunettes de vue ou des lentilles. Avec 71% de consommateurs, la France est loin devant la moyenne européenne qui se situe à 63%. 

Un chiffre en adéquation avec les besoins actuels ; en effet face à la multiplication des supports numériques et aux écrans, la demande augmente et nos binocles sont encore de beaux jours devant eux. D’après une étude menée dans le cadre du Salon international professionnel de l’optique lunetterie, 69% des lunettes sont utilisées pour regarder la télé, 67% pour lire, et 62% pour le travail en bureau. Ce sont en tout 11 millions de paires vendues chaque année dans l’hexagone. Une nécessité pour le consommateur de plus en plus séduit par le caractère tendance de ce produit. Aux inspirations rétro, plutôt classiques, originales, ou laissant place aux facéties des créateurs, les lunettes ont plus que jamais le vent en poupe. En moyenne, les Français dépensent 337 euros pour des lunettes de vue, et 100 euros pour des solaires. Ces dernières ont cependant moins la cote dans l’hexagone, puisqu’on compte seulement 49% de porteurs en France, contre 56% en Europe.

 

Entre tendances & innovations

Face à la large gamme proposée par les enseignes et les sites internet, pas évident de trouver la perle rare. Un produit mode qui n’en demeure pas moins technique, et qui nécessite les conseils d’un professionnel de l’optique pour orienter son choix. Côté vue, les verres correcteurs représentent 59% des ventes en boutique et se distinguent de par leurs nombreuses caractéristiques. Des verres de plus en plus performants qui boostent le marché de l’optique. Forts de constantes innovations, ils sont le support de plus en plus de traitements : anti-reflets, anti-salissure, anti-rayures, polarisants, amincissants, photochromiques, antibuée, anti lumière bleue ou encore hydrophiles. Indispensables, ils vont impacter sur le confort de l’utilisateur, de par leur capacité de résistance aux chocs, mais aussi sur l’esthétisme.

 

Du côté des montures
En matière d’esthétique, les montures ne sont pas en reste. Tandis que plus de 70% de la population française porte des lunettes, les looks et les tendances font la part belle à cet accessoire devenu un it du prêt à porter. Les solaires, quant à elles, occupaient une place de choix lors des dernières fashion weeks. Comme pour les lunettes de vue, la tendance est au rétro et plus particulièrement aux années 90. Difficile cependant de faire son choix : rond psychédélique, aviateur intemporel, ou papillon vintage… une fois de plus faites confiance aux experts qui vous conseillent en fonction de la forme de votre visage, votre carnation et votre personnalité.

Share

DES PRIX DE 20 À 30% PLUS ÉLEVÉS

En moyenne, les produits issus de l’agriculture biologique affichent des prix de 20 à 30% plus élevés que leurs homologues dits conventionnels. Ils sont identifiés a minima par le label Agriculture Biologique (AB), propriété exclusive de l’Etat, garantissant un mode de production respectueux de l’environnement et du bien-être animal.

Un surcoût aisément explicable

Cinq raisons essentielles avancées : un mode de production requérant plus de temps, de main-d’oeuvre et d’espace; des rendements généralement moins élevés que dans les exploitations classiques ayant recours aux fertilisants et pesticides chimiques ; des contrôles nombreux assumés par chaque opérateur de la filière ; des coûts logistiques de collecte plus importants et enfin la réalité d’une agriculture bio peu soutenue financièrement par les pouvoirs publics, contrairement à l’agriculture conventionnelle dont les coûts cachés pèsent sur la société.

1 – BIOCOOP DÉFEND UNE BIO ACCESSIBLE… MAIS EXIGEANTE

Parce que la course effrénée au prix le plus bas a toujours un coût collectif – environnemental et social – pas question pour Biocoop de vendre des produits bio à n’importe quel prix. La coopérative négocie de façon durable avec ses producteurs et fournisseurs, dans le respect de ses valeurs : développement des filières bio, solidarité avec les agriculteurs, valorisation des produits locaux et de saison…

2 – “LA BIO, JE PEUX”  FACILITE L’ACCÈS À LA BIO EN RESPECTANT LES PRODUCTEURS

Sur tous les produits de sa gamme La bio, je peux ! Biocoop veille à rendre accessibles les produits de base à des prix qui restent dans une fourchette maximum de + 15% par rapport à ceux des offres bio des GMS.

3 – BIOCOOP AIDE LES CLIENTS À FAIRE LE BON CHOIX

Pour aider le consommateur à mieux maîtriser son budget “bio”, à opérer des choix entre les aliments et à imaginer des recettes simples et peu chères, les vendeurs des magasins Biocoop sont de bons conseils. A suggérer par exemple : Manger bio c’est mieux de Claude Aubert

mangerbiocestmieux.fr

[Vrai] ou [Faux]

LE “ZÉRO CHIMIE” A UN COÛT  [VRAI]

Le label AB garantit un mode de production fondé sur la non-utilisation de produits chimiques de synthèse, la non-utilisation d’OGM, le recyclage des matières organiques, la rotation des cultures et la lutte biologique. Un mode de production respectueux de l’environnement qui implique des coûts de production plus importants qu’en conventionnel.

ON PEUT MANGER BIO SANS SE RUINER [VRAI]

Il suffit pour cela d’adopter quelques règles simples, comme acheter plus de produits en vrac (jusqu’à 30% moins chers), consommer moins de produits à base de viande ou manger davantage d’aliments semi-complets ou complets, bons pour la santé et à effet de satiété plus rapide.

LES PESTICIDES N’ONT PAS DE COÛTS INDUITS [FAUX]

Une étude de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) a analysé les coûts induits, pour l’économie nationale, par l’utilisation des produits phytosanitaires dans l’agriculture. Le rapport coûts-bénéfices est largement défavorable en raison d’importantes dépenses cachées: environnementales ou sanitaires, par exemple pour assainir les eaux contaminées.

MANGER BIO N’AGIT PAS SUR LA SANTÉ [FAUX]

Une étude de l’Université de Newcastle, au Royaume-Uni, démontre que les aliments bio sont meilleurs sur le plan nutritionnel que les produits issus de l’agriculture conventionnelle. Ils contiennent plus d’antioxydants et moins de métaux lourds ou de pesticides.

 

Biocoop Colomiers

2-4 avenue André Marie Ampère

Tél. 05 61 49 14 74

 

Biocoop Tournefeuille

110 avenue du Marquisat

Tél. 05 61 07 41 77

 

Biocoop Purpan

5 rue Georges Vedel – 31300 Toulouse

Tél. 05 34 36 61 01

 

Biocoop Montredon

2 rue d’Ariana 31240 l’Union

Tél. 05 62 30 33 60

 

Share

Glamour, chics, tendances, sportives, intellos, rigolotes, strictes, sophistiquées, elles peuvent être tout ceci et bien plus encore… En acétate, en titane, en fibre de carbone ou même en bois, elles sont fabriquées à partir de tout cela pour votre plus grand confort… Carrées, rondes, ovales, en forme de papillon, petites ou larges, elles se déclinent en fonction de la forme de votre visage… Avez-vous deviné ? Dès les premiers rayons de soleil, la plupart d’entre vous y repense alors que c’est toute l’année qu’il faudrait compter avec elles. Elles sont là pour vous protéger mais également préserver ce qui n’a pas de prix à vos yeux… De nos jours encore, et malgré les mises en garde de nombreux professionnels, elles sont considérées avant tout comme un simple accessoire de mode, favorisant plus leur look que leur protection… Indispensables au quotidien, aussi bien à la ville, la mer, la montagne ou sur la route, les solaires sont là et les nouvelles collections ont fait leur apparition dans la vitrine d’Optique Colomiers. 

La bataille des marques fait rage dans les rayons d’Optique Colomiers… de grandes marques comme Ray Ban, Maui Jim, Guess, Police, Nina Ricci, etc., mais aussi d’autres qui commencent à percer doucement le bout de leur nez sur le vôtre, comme Web, Simple, etc… Il y en a vraiment pour tous les goûts mais aussi tous les budgets et pour tout le monde. Protéger les yeux de ces dames, ces messieurs mais aussi et surtout, ceux des plus jeunes (gamme Julbo)…

Car s’il faut des lunettes de vue seulement à certains d’entre vous, les solaires elles, ce n’est optionnel pour personne, c’est indispensable à tout le monde ! Pour « bien » les choisir, il vous suffit juste de penser à luminosité et ultra-violets. En dehors de cela, si c’est le style qui dirige votre choix, vous allez être ravi. Les solaires comptent désormais sur les options pour se démarquer les unes des autres…  La protection bien sûr (3 la plus courante) mais aussi la polarisation des verres qui lutte très efficacement contre l’éblouissement, les verres dégradés (foncé en haut, plus léger en bas) pour lire et voir sans soucis d’accommodation et même les dernières tendances de l’été, les verres miroités pour cacher aux yeux des autres ce que regardent les vôtres !

Sachant tout ceci, n’avez-vous jamais eu envie de créer votre paire de lunettes de soleil de A à Z ? Une paire unique et 100% personnalisée ? Direction votre boutique Optique Colomiers, Jean-François, Thibault et Lise vous attendent pour vous en mettre plein la vue…  Ces opticiens mettent un point d’honneur à vous conseiller et sélectionner chaque jour des nouveautés ou accessoires pour vous faciliter le quotidien. C’est ça aussi, des opticiens proches de vous !

Optique Colomiers

119 rue Gilet

Tél. 05 61 78 06 55

Ouvert du lundi au samedi 

de 9h/12h30 et de 14h30 à 19h

www.optiquecolomiers.fr

Suivez l’actu de la boutique sur Facebook

Share

Cette semaine (qui se résume plus à un week-end prolongé) consacrée à l’alimentation du jeune enfant  vous propose deux rendez-vous au cours desquels vous pourrez en apprendre d’avantage et poser vos questions à des professionnels, pour être sûrs de ce que vous faites.

 

Jeudi 11 mai

► Conférence – débat, 18h30, Salle Pierre Satgé

Dès la naissance, manger est une des activités préférées de l’enfant. Les habitudes alimentaires évoluent avec l’âge et les changements sont nombreux. En tant que parents, beaucoup de questions se posent : à quel âge introduire de nouveaux aliments ? Comment réussir au mieux la diversification alimentaire ?

Au programme de cette conférence : le comportement alimentaire de l’enfant, l’alimentation lactée exclusive, la diversification, les repères nutritionnels en fonction des âges, l’équilibre alimentaire sur une journée et un instant pratique avec une élaboration de menu.

Intervenantes : Dr Christine CHollet, pédiatre et Maryse Fouroux, diététicienne.

 

Samedi 13 mai

► Spectacle ” A table Zoé” et animations, 10h, 15h30 et 17h, Salle Pierre Satgé

Une petite fille qui ne veut pas manger de l’égumes, un petit  chapardeur, un champignon magique, une table très capricieuse, un torchon-surprise et… des carottes malicieuses ! Laissez cuire 30 minutes à feu vif et vous obtiendrez… un spectacle magique et coloré, saupoudré d’humour et de poésie.

Pour assister au spectacle, une inscription est obligatoire avant le 12 mai, sur internet atablezoe13mai.ovh ou par téléphone 04 99 58 88 90

 

 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site internet de Colomiers

Share