Tag

featured

Browsing

À Colomiers, adossé au Parc Duroch se trouve, depuis 5 ans, un havre de paix aux consonances américaines, où différentes nationalités se mêlent pour créer l’univers de la Friendly Auberge.

La partie restaurant de cette auberge de jeunesse, la propriétaire Nancy Walker-Aubry l’a pensé comme une alliance entre ses origines américaines et ses 30 années passées en France. Un mariage des cultures dans la cuisine donc, tant pour ouvrir notre savoir-faire aux étrangers, que pour donner envie aux français de s’évader le temps de quelques heures. Ici on vous parle anglais, espagnol comme français avec un petit accent, selon les origines des employés. Une sensation de voyage en plein coeur de Colomiers dans une atmosphère de partage, parfaitement reflétée par le nom de l’établissement « Friendly » (amical en français). Pour accentuer l’influence américaine du restaurant, la carte s’est dotée récemment de quelques nouveautés et toute la déco a été repensée.

Drapeaux américain et français, carte de l’iconique route 66, portrait de Marilyn Monroe, Elvis Presley ou Barack Obama, corne d’élan, gants de baseball et plus encore…pas de doute possible sur l’origine du lieu. Au menu, une cuisine française où foie gras, camembert rôti, poêlée de légumes et crème brûlée donnent le ton. Du côté anglophone, ce sont les Ribs, le Fish n’Chips, le Cheesecake ou encore les Buddha Bowls qui appellent à la dégustation. Ce dernier est un mélange de divers ingrédients permettant de créer un repas sain, équilibré et coloré, le tout ici dans une tortilla en forme de bol !

La pièce maîtresse du restaurant reste son alcôve où git un foyer imposant capable de griller parfaitement au feu de bois magrets et côtes de boeufs à partager ! Une cuisine du moment, changeante en fonction des saisons, avec un maximum de produits locaux que l’on retrouve à la carte ou en formule midi. Celle-ci change tous les jours pour une formule complète entrée/plat/dessert à 15€. Du fait-maison, réalisé avec amour et fruit d’échanges entre le personnel, très impliqué dans la réussite de ce lieu rempli d’entraide !

On s’y attable certains de trouver des choses simples, au goût sûr, présentés avec l’esthétisme suffisant pour vous faire saliver. La convivialité est maître-mot de ce lieux qui peut réceptionner jusqu’à 120 personnes lors d’événements (baptême, anniversaire, CE, soirée privée…). En plus d’un terrain de 5000 m2, avec grand parking et terrasse, des salles sont prévues pour les privatisations afin d’accueillir de plus gros groupes. La Friendly Auberge organise même ses propres soirées à thème (Cassoulet, Aligot, Thanksgiving…). Le 21 juin prochain, elle sera le théâtre du groupe de rock columérin Lin’Drum pour la fête de la  musique et le 4 juillet (Fête nationale américaine), pour les 5 ans de la Friendly Auberge ce sera de la musique country western qui s’invitera au barbecue. Un lieu plein de belles surprises, qui mérite définitivement le détour !

 

Share

Il est venu le temps où l’on cherche à se frotter aux premiers rayons de soleil, à allier le plaisir d’une brise légère en terrasse à celui des papilles, et des couchers de soleil autour d’un cocktail. Le soir entre amis, à midi entre collègues ou en after-work, tous les prétextes sont bons pour redécouvrir les spécialités des bonne tables en extérieur. Pour ce faire, Diagonale a sélectionné les meilleures terrasses du moment. Tour d’horizon des adresses incontournables, à savourer à la fraîche, à l’ombre d’un arbre, le temps d’un dj set, ou sous les effluves d’une grillade à la braise.

Si vous connaissez la Brasserie du Carré Vert, vous adorerez sa bodega ! Ce temple de la fête nocturne est une référence absolue en termes de soirées. Une fois le restaurant traversé, vous accédez à un large jardin garni de tables plus ou moins éloignées d’une paillote au bar solidement approvisionné. Foisonnement de cocktails et autres boissons du genre mais également une carte de tapas bénéficiant de tout le savoir-faire de l’établissement.  Nouveauté cette saison, un bar à bière ouvert tous les jours à partir de 18h promet de délicieux afterwork. Que vous veniez ici pour boire un verre entre amis ou pour aller jusqu’au bout de la nuit, la Bodéga du Carré Vert est le spot incontournable de votre été. Notez bien dans vos agendas : ouverture le samedi 1er juin !

© Julien Hank Fitte

Share

Depuis l’antiquité égyptienne, le lait d’ânesse est utilisé en cosmétique comme en alimentaire. À l’époque Cléopâtre prenait des bains de ce lait pour entretenir sa beauté et la jeunesse de sa peau. Pourquoi pas nous ? Rappelons d’abord qu’un bain de lait d’ânesse est hors propos, car chaque ânesse ne produit que 0,5L à 1L par traite. Imaginez donc le nombre d’ânesses nécessaire à la reine d’Égypte…

Pourquoi tant d’engouement pour ce lait pourtant si compliqué à obtenir ? Les bienfaits sont multiples tant à boire qu’en cosmétique car il est riche en oligo-éléments, minéraux et vitamines. Par son action cicatrisante il aide la peau à se régénérer tout en soulageant les sensations de tiraillement. Il est donc idéal pour les peaux fragiles, irrités ou sèches victimes par exemple d’eczéma, de psoriasis et d’acné. Le lait d’ânesse est également un allié anti-âge naturel, car il stimule la synthèse du collagène (indispensable à l’élasticité et à la fermeté de l’épiderme). Pour pouvoir bénéficier de toutes ces vertus il est essentiel de bien choisir l’origine du lait. Ceux au label bio ou fabriqués artisanalement sont confectionnés dans le respect de la nature et des animaux.

Direction L’Isle-Jourdain pour découvrir l’Asinerie d’Embazac et son élevage à taille humaine où vivent bien heureux 2 mâles et 15 ânesses avec quelques petits. Les propriétaires de ce coin paisible, Bénédicte et Jean-François, sont producteurs de lait d’ânesse depuis 1997. Ils ont décidé de se lancer dans l’aventure après une rencontre qui leur a appris tous les bienfaits de ce lait. Pas question pour eux de s’agrandir, le bien-être de leurs amis à quatre pattes est primordial. Seules 5 ânesses sont en lactation à la fois, pour permettre de faire des rotations et des pauses. Les petits quant à eux, sont vendus à 1 an à des particuliers veillant au respect des animaux. Ensemble, le couple a décidé de proposer du lait d’ânesse, disponible sur commande au vu des faibles quantités disponibles, mais aussi des cosmétiques et de l’alimentaire.

Gamme Mon Lalou

Côté alimentation on y trouve de la glace, de la pâte à tartiner « Chocol ‘âne » et son goût praliné, des gélules de lait lyophilisé pour cures ou encore du foie gras au lait d’ânesse. Côté cosmétique, un laboratoire à Castelsarrasin aide à la fabrication des crèmes visages, lait hydratant, lotion moussante, lait de douche, masques à faire soi-même et savon à barbe. Tout est disponible sur le site web embazac.com ou sur place. La gamme « Mon Lalou » a par ailleurs revu sa déco il y a peu avec un tout nouveau packaging ! Sur place, ce sont les savons qui sont fabriqués, sans colorant et séchés pendant 15 jours. On y trouve 9 produits artisanaux différents, avec ou sans odeur, aux propriétés différentes (peaux grasses, délicates, sèches, spécial gommage…).

Pour faire découvrir leur univers, Bénédictve et Jean-François proposent également des visites guidées gratuites (sauf groupes) et des chambres d’hôtes. La passion et l’envie de partage se ressentent lorsque l’on discute avec eux. Une belle découverte dont on vous reparlera !

Asinerie d’Embazac
Route de Goudourvieille
32600 L’Isle-Jourdain
05 62 07 02 10
www.embazac.com
Fb : @AsinerieDembazac

Share