Tag

éducation

Browsing

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Jeunesse à L’Isle-Jourdain

Si pour l’équipe municipale la jeunesse compose les fondements d’une citoyenneté, les actions autour de l’enseignement sont nombreuses. A ce jour la ville compte trois écoles maternelles, deux écoles primaires, deux collèges, et un lycée général. Une offre de services qui va s’élargir avec la fin de l’aménagement du secteur Rozès, et les activités périscolaires variées proposées aux petits lislois.

 

L’éducation ou les piliers d’un projet citoyen de 1er rang

Le dynamisme de 2018 se caractérise notamment par la construction d’un nouveau collège de 600 places dans la zone Rozès. Démarré en septembre 2017, le chantier aura duré une année pour un coût de 18 millions d’euros. Un axe majeur qui verra naître un nouveau gymnase en septembre prochain. « L’éducation et l’accueil des plus jeunes est une véritable priorité pour nous. Tout est mis en place pour amener les enfants et adolescents à un apprentissage de la citoyenneté dans de bonnes conditions », développe Francis Idrac, maire de L’Isle-Jourdain. C’est d’ailleurs dans ce sens que la ville a mis en place les « Chantiers Jeunes ». En effet, pendant les vacances scolaires, le centre social organise 5 chantiers d‘une semaine, destinés à sensibiliser les jeunes aux valeurs républicaines.

En complément à ces actions, la Maison de la Jeunesse et de la Culture propose tout au long de l’année, diverses activités comme le théâtre, la musique ou encore la danse. « Faciliter l’accès à la culture et au sport est essentiel. Nous pensons que le lien social est un facteur fort de savoir-vivre et de bien-être. L’apprentissage des valeurs civiques s’apprend aussi par le partage. C’est à travers ce prisme que nous encourageons les associations culturelles, sportives ou encore caritatives », conclut Bernard Tancogne, président de l’Office Intercommunal du Sport de la Gascogne Toulousaine.

 

Share

L’association Dominique de Fonsorbes a ouvert en avril une école spécialisée pour venir en aide aux enfants autistes et à leurs parents, en partenariat avec quelques membres de l’association Devenir.

L’école, située dans une petite maison adaptée à l’enfant dans la rue Luigi Amadio de Fonsorbes (au tennis, pour ceux qui savent), peut accueillir jusqu’à 12 enfants, répartis en groupes en fonction de leur âge. Là, ils sont pris en charge par une équipe de spécialistes composée de deux éducateurs spécialisés, d’une éducatrice scolaire, d’un psychomotricien et d’un psychologue, pour pouvoir répondre aux besoin de chacun.

Pour plus de renseignements sur la structure, qui n’est pas réservée aux habitants de Fonsorbes, n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet ou à les contacter directement !

 

Association Dominique / Ecole Auto’mômes
37 rue Luigi Amadio, 31470 Fonsorbes
05 61 86 09 15
aassoc.dominique@free.fr

Share

Appelée Carte Jeune Région, elle a pour objectif de soutenir le pouvoir d’achat des familles dans lesquelles se trouvent de jeunes étudiants, très nombreux dans la région.

Dédiée aux lycéens et aux apprentis inscrits dans les établissements scolaires de la région Occitanie, elle offre de nombreuses aides et des avantages, dont principalement :

  • la possibilité de se procurer les manuels scolaires gratuitement à condition de les rendre à la fin de l’année. Elle permet aussi aux apprentis en première année de bac technologique et professionnel ou CAP de se procurer gratuitement le matériel nécessaire à leur formation ou leur habit de travail.
  • un forfait annuel de 20 €pour acheter des livres dans certaines librairies
  • une aide à l’inscription à l’UNSS pour faciliter l’accès au sport
  • une aide au transport pour les apprentis
  • une aide à l’acquisition d’un ordinateur portable en fonction des revenus de la famille
  • une aide financière pour le passage du permis voiture

Pour obtenir votre Carte Jeune Région, rendez-vous dès le jeudi 1er juin sur le site internet www.sitejeune.regionlrmp.fr. Vous y trouverez également les conditions, les justificatifs nécessaires et de nombreuses informations complémentaires.

Share

 

L’éducation, un axe majeur

Que ce soit par le biais du Point Accueil Jeunesse, des différents projets socio-culturels mis en place par la municipalité, ou le Parlement des enfants, la transmission de valeurs éducatives est un point clé de la politique de la commune.

Si la municipalité met la jeunesse et l’enfance au centre de ses préoccupations, elle ne lésine pas sur les structures scolaires et périscolaires, qui feront des petits d’aujourd’hui les adultes responsables de demain. Pour les 0 à 4 ans, la ville offre plusieurs modes de garde d’enfants, avec des équipes de professionnels accueillant les touts petits dans des lieux d’éveil et de vie comme le centre Multi Accueil Tom Pouce ou Les Pitchounets. Dans le cadre de la politique familiale, la ville de Cornebarrieu soutient une crèche associative et bénéfice de deux maisons d’assistantes maternelles. La commune a mis en place une politique éducative qui vise à donner de la cohérence sur tout ce qui touche à l’éducation, et vise à sensibiliser les familles et les acteurs locaux. L’éveil éducatif, la coéducation, ou encore l’accompagnement des familles, sont des points clés de la philosophie de la commune. « L’éducation c’est l’avenir. Elle est l’arme la plus puissante que l’on puisse utiliser pour changer le monde », confie Dominique Boisson adjointe au maire en charge de l’enfance. Avant et après l’école, l’ALAE pour les 3-11 ans, et le Point Accueil Jeunesse pour les 11-18 ans prennent le relai.

« Nous voulons valoriser l’enfant, mais aussi l’aider à respecter un cadre, ou réinvestir sa scolarité pour ceux qui sont en difficulté. Par le biais d’actions phares qui ont pour mission d’éduquer de manière ludique, les enfants se responsabilisent », développe Franck Cambus, coordinateur enfance jeunesse du PAJ.

 

Le parlement des enfants, un apprentissage concret à la démocratie

Le Parlement des enfants c’est avant tout un lieu de rencontre et de dialogue entre la municipalité et les enfants de la ville.

Toutes les préoccupations des jeunes citoyens peuvent y être abordées. Sont concernés les enfants de 9 à 12 ans, des classes de CE2 à la 5ème. Elus par leurs pairs, les parlementaires apprennent à concevoir ensemble des projets qui intéressent l’ensemble de leurs camarades en siégeant au sein de différentes réunions en représentation de l’ensemble. « Le Parlement des enfants a déjà mis en place des projets concrets qui ont investi la ville de Cornebarrieu, comme la création d’un skate park. Nous avons aussi fait un travail autour de l’accessibilité du handicap, visité l’Assemblée nationale et le Sénat, répertorié et réalisé une exposition sur les arbres remarquables de la commune », explique Mehdi Benaoumer, animateur référent du Parlement des enfants. Mais ce sont aussi des projets autour de valeurs républicaines qui sensibilisent au respect que les plus jeunes touchent du doigt. Dernièrement, le Parlement des enfants a travaillé en collaboration avec l’Ecole des Droits de l’Homme (une association subventionnée par Toulouse Métropole), et travaille sur des actions de solidarité et de partage.

Share

Bienvenue à l’ORT de Colomiers. Avec plus de 500 élèves et étudiants (300 lycéens, 200 étudiants) et une équipe de 75 enseignants, cet établissement privé, à la pointe de la technologie et du numérique, propose 3 axes de formations : d’une part, le lycée professionnel (avec une classe de 3ème Préparatoire à l’Enseignement professionnel, et 3 Bacs pro Commerce, gestion Administration et Métiers de l’Electricité et de ses Environnements Connectés) le lycée technologique (avec au programme Bac SMTG Mercatique et Bac STMG Gestion finance et une avant une seconde Générale et Technologique), puis la partie enseignement supérieur, avec les BTS Banque, Opticien Lunetier, MUC, Commerce International et Electrotechnique, et pour la rentrée 2017 un Bac +3 dans le Numérique en alternance) Par ailleurs, en juin 2017, l’ORT inaugurera ses nouveaux locaux pour la formation professionnelle adulte.

L’atout principal de l’ORT ? Ses résultats ! Tous examens confondus, l’établissement obtient un score quasi parfait de 97 % de réussite et de 100% aux certifications professionnelles pour la Formation Professionnelle Adulte. Une fierté pour l’ORT qui dure depuis plus de 50 ans. Au fil des années, l’établissement a su évoluer avec son temps et les dernières technologies… Seules les qualités de son enseignement irréprochables, et son encadrement personnalisé, n’ont pas pris une ride. Il faut dire que la sécurité et l’épanouissement de ses élèves, sont au cœur de toutes les actions de l’ORT, et ce, quelle que soit la filière abordée, quel que soit le milieu d’où l’on vient… et même, pour mettre fin à certains préjugés, quels que soient ses croyances et son mode de vie. L’ORT est le moyen le plus court pour aller plus haut… Soyez curieux, profitez des portes ouvertes les mercredis 26 avril et 7 juin prochains, de 14h à 19h pour venir découvrir et comprendre l’esprit et les valeurs essentielles de cet établissement qui en font encore en 2017, la référence dans le Nord-Ouest Toulousain. Facile d’accès, venez en train, à 20 mn de Toulouse centre, ligne C ou via la nouvelle ligne de bus à grande capacité Linéo L2, qui propose des allers et venues toutes les 8 à 9 mn en heure de pointe. Un premier coup d’œil à l’ORT ? Sur son site web, www.ort.asso.fr, faites une visite guidée, découvrez les locaux, sa cafétéria, mais aussi les témoignages des élèves, les services de l’établissement, etc… Suivez également son actualité sur sa page Facebook ou encore sur Twitter ! L’établissement possède également un internat.

 

ORT – 14 rue Etienne Collongues, 31770 Colomiers
Tél : 05 61 15 92 60

Share

Du samedi 4 mars au vendredi 17 mars,  La Salvetat Saint Gilles organise en partenariat avec toutes les structures de la ville concernant la petite enfance, l’enfance et la jeunesse une nouvelle édition de La semaine de la parentalité.

Pendant 15 jours, retrouvez des animations, des soirées, des ateliers, une braderie ou encore des débats et des jeux autour de thèmes et de questions sur le sujet très vaste qu’est la parentalité,  le tout en accès gratuit (sauf le ciné-goûter) pour permettre à tout un chacun de participer et de trouver des réponses aux questions qu’ils se posent peut-être.

Attention, certaines animations nécessitent une inscription au préalable. Si c’est le cas de ce qui vous intéresse, contactez le centre social F Chopin au 05 34 2 70 96.

Pour plus d’information et pour trouver le programme complet, nous vous invitons à vous rendre sur le site de la Mairie de La Salvetat Saint Gilles.

Share

kaleidoscope

Découvrez la nouvelle école Kaléidoscope, une autre façon d’aborder la scolarité des enfants, avec une éducation 50% française et 50% anglaise. Implantée dorénavant sur la zone de la Ménude de Plaisance du Touch (anciennement Pibrac) l’école a vraiment tout pour plaire. Profitez de l’inauguration du samedi 24 septembre et de cette journée portes ouvertes, de 10h à 18h, pour réaliser une immersion complète au cœur de l’école. Visitez, rencontrez l’équipe enseignante et à travers les ateliers prévus, la qualité même de l’enseignement qui y est dispensé.

Lorsque l’on comprend ce qui a motivé la construction de la nouvelle école Kaléidoscope, on comprend d’emblée que l’éducation ici est une question de vocation, de partage et de bienveillance. Ici, on ne parle pas d’élèves mais des enfants de l’école. Kaléidoscope est donc prête pour cette nouvelle rentrée, prête à voir ses tous premiers élèves de 3 ans en arrière, former aujourd’hui sa première promo CP. Découvrez ce qui fait la force et la richesse de cet enseignement bilingue et laissez-vous tenter pour les années à venir…
Car dorénavant il faudra compter avec des salles de classes qui vont actuellement de la TPS au CP, mais avec un beau projet d’agrandissement pour aller jusqu’au CM2 dès la rentrée 2017/2018. A terme les enfants pourront suivre leur scolarité dans 7 classes de maternelles et primaires confondues. Côté cour, à utiliser sans modération pour les récrées et le temps périscolaire, rien ne manque… vous y trouverez des jeux, des aires sportives, un jardin éducatif et même un poulailler. Des accords ont également été passés pour des sorties bibliothèques ou un apprentissage de la natation. Et une fois, l’école finie, il y a encore de quoi faire…
En effet, Kaléidoscope est voisine d’une école de danse « Art Danse Studio » et d’équitation, pour lesquelles un pédi-bus est d’ores et déjà envisagé. Alors sincèrement, la rédaction cherche encore, mais qu’est-ce qu’il n’y aura pas à Kaléidoscope ? Même l’accès au numérique est facilité en classe via son tableau tactile. Alors d’autres bonnes nouvelles ? Oui, l’école a aussi pensé à tous ceux qui n’ont pas eu la chance de s’inscrire à l’année. Kaléidoscope est, pendant toutes les vacances scolaires, un centre de loisirs bilingue ouvert à tous. Renseignez-vous vite!

Que pensez-vous faire alors le samedi 24 septembre ? Pour son inauguration, une visite s’impose. Surtout que pour cette occasion, la visite du maire et des élus est prévue dans l’après-midi et que les enfants qui auront déjà repris le chemin des cours, auront préparé une « Time Capsule », une boite temporelle, à souvenirs, qui sera enterrée symboliquement avec un arbre et que les futurs élèves pourront retrouver dans 10 ans… Tout un programme unique et original, à l’image de Kaléidoscope !

 

 

Kaléidoscope Ecole bilingue
14, rue Isaac Newton, 31830 Plaisance du Touch
tel : 06 51 13 25 42    –    http://www.ecole-kaleidoscope.com/

Share

paris-13-novembre

Ce weekend, les enfants n’ont pas pu échapper aux nouvelles. Et si vous avez réussi à leur épargner les images, ils en entendront parler ce matin à l’école et risquent de revenir avec plein de questions. Dans le meilleurs des cas ils vous les posent, dans le pire des cas ils les gardent pour eux et n’osent pas vous en parler. Ce sera alors à vous d’aborder le sujet pour être sûr ce de ce qu’ils ont compris, de ce qu’ils en pensent et pour pouvoir les rassurer tant bien que mal. Comme ils l’avaient fait pour les attentats contre  Charlie Hebdo, certains journaux pour enfants ont sorti une édition spéciale pour aider les adultes à leur en parler…

 

Retrouvez entre autre Astrapi, des éditions Bayard, avec un document illustré et les conseils d’une psychologue > Astrapi et les Cahiers Pédagogique qui ont réuni diverses ressources, dessins, documents, analyses, articles différents… (dont certains qui datent de janvier denier) pour réfléchir avec les plus jeunes > Cahiers Pédagogiques.

 

Parents, enseignants, oncles, tantes, … N’hésitez pas à les utiliser.

Share

Cabaret, théâtre comédie, ciné-goûter et thé au ciné, rencontres et conférence, le mois de novembre est bien chargé dans votre salle Tempo

 

► Vendredi 6 et Samedi 7 novembre

Soirée Cabaret

Plumes, strass et glamour accompagnent un tour du monde aux ambiances parfois pittoresques. Nos danseuses, aux charmes ensorcelants, exécutent des chorégraphies de styles variés pour permettre au public de s’évader dans un univers où se mêlent gaieté,
glamour, étrange et poésie.
Vous voyagerez entre Paris et Broadway ou swing et charleston rythmerons votre soirée, sans oublier l’incontournable “French Cancan”. Ce spectacle est une collaboration artistique entre le choréraphe Rodolphe Viaud, Claude Basselerie et philippe Léogé, compositeur et jazzman de renom qui a composé et ré-orchestré les musiques de ce spectacle.
L’humoriste vous divertira tout au long du spectacle avec ses numéros désopilants et ses personnages aussi atypiques les uns que les autres. Vous apprécierez également les magnifiques interprétations de notre chanteuse qui vous transportera avec son répertoire coloré et envoutant. Ce cocktail de chant, de danse et d’humour vous fera passer un moment inoubliable.

Pour cette soirée, deux formules vous sont proposées : le dîner-spectacle ou le champagne gourmand et le spectacle (19h30 / 21h selon formule)

 

► Mercredi 11 novembre, 15h00, Thé au ciné

L’étudiante et Mr Henri

A cause de sa santé vacillante, Monsieur Henri ne peut plus vivre seul dans son appartement parisien. Particulièrement bougon, il finit néanmoins par accepter la proposition de son fils Paul de louer une chambre à une jeune étudiante.

 

► Mercredi 11 novembre, 20h30, ciné-débat

Alphabet (vost)

Les méthodes pédagogiques utilisées pour éduquer nos enfants ne sont-elles pas dépassées ? De la France à la Chine, de l’Allemagne aux États-Unis, “Alphabet” questionne un système éducatif qui privilégie la performance au détriment de la créativité et de l’imagination.

https://youtu.be/zI_rnqjSKxE

 

 

► Samedi 14 novembre, 15h, ciné-goûter

Le monde de Fantasia

Une suite de huit dessins animés illustrant de grands morceaux de musique classique.

A la fin de la séance, un goûter sera offert à chaque enfant.

https://youtu.be/yYGWLnoQDMY

 

► Lundi 16 novembre, 20h30, conférence

Nikki de Saint Phalle, ni muse, ni soumise

Née dans une famille aristocratique bientôt ruinée par le krach boursier de 1929, Niki de Saint Phalle affirme très tôt un caractère hors norme et le désir de s’affranchir de la voie tracée par son entourage.
Mannequin ravissante, elle fait la couverture de Vogue et Life avant de transformer la sculpture du XXème siècle.
Les nanas ont fait sa célébrité, peuplant le monde de leurs rondeurs, de leurs couleurs et de leur joie de vivre.
Avec l’amour de sa vie, Jean Tinguely, elle élabore la fontaine sur le parvis de Beaubourg.
Mais son oeuvre la plus spectaculaire reste le Jardin des Tarots, en Toscane, peuplé des gigantesques arcanes habitables du jeu.

 

 

► Vendredi 20 et Samedi 21 novembre, 21h00, Théâtre-comédie

Des gens intelligents

Une pièce écrite par Marc Fayet et mise en scène par José Paul, c’est une forme de garantie dans le traitement ingénieux d’un sujet banal, à mi-chemin entre Le Cœur des Hommes et Femmes au Bord de la Crise de Nerfs.
David, qui est un garçon sensé et réfléchi, a décidé de se séparer de Chloé.
Chloé, qui est une fille habile et déterminée, ne l’entend pas vraiment de cette oreille. Leurs amis, qui sont des gens prudents et attentionnés, sont un petit peu embêtés. C’est donc une histoire ordinaire et très originale, car tout est différent quand on est intelligent… ou pas.

 

 

► Jeudi 26 novembre, 14h00, ciné-rencontre

Quand la Garonne aura soif, présence de Mr Thierry Gentet

On en avait parlé quand ça passait à l’Utopia, ça passe à Tempo Léguevin ! L’articles est à lire ici !

 

 

► Vendredi 27 novembre, 17h30, rencontre

Espoir Kiné

Espoir kiné est un tour du monde à vélo couché pour aller à la rencontre des personnes présentant un handicap.

 

 

Informations complémentaires et réservation sur le site de la salle tempo-leguevin.fr

Share